Edition 2021 des trophées: ‘’Dodo’’ Cruz AG opte pour la promotion de la musique identitaire

Après huit ans d’organisation du festival Zik Dodo dans les collines, et à l’issu des recommandations des deux ateliers de formation organisés à l’intention des ingénieurs de son et des artistes de la musique urbaine, le comité d’organisation des trophées ‘’Dodo’’ a pris sur lui la responsabilité d’encourager les acteurs du showbiz qui ont choisi mettre en valeur dans leur création la musique identitaire. La cérémonie qui a consacré la distinction de ces jeunes artistes du monde du hip hop s’est déroulée vendredi 26 novembre 2021 à l’espace Mayton Promo à Calavi. « Nous avons décidé de primer ceux qui ont choisi de faire de la musique identitaire parce que ce sont eux qui ont quelque chose à vendre. En effet, nous avons constaté qu’on ne leur taille pas d’importance et ils sont chosifiés. Et on préfère applaudir  ceux qui sont pratiquement dans le plagia et qui utilisent des instrumentaux tout fait des américains et européens et qui posent juste leur voix là-dessus. Paradoxalement, on ne fait pas attention à ceux qui donnent de la valeur à nos richesses culturelles. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’encourager ceux-là par les trophées ‘’Dodo’’  pour leur dire merci pour le travail de valorisation qu’ils font au quotidien » dévoile Armel Doudédji Gnangnon alias Cruz AG l’artiste chanteur rappeur et promoteur des trophées ‘’Dodo’’. Ils sont au total sept lauréats, à savoir : quatre dans la catégorie des beat-maker et trois artistes rappeurs,  à bénéficier de ces sésames. Selon le promoteur il y a plusieurs autres, à l’instar de WP Babadjèdjè,  qui font aussi beaucoup d’efforts et qui méritent aussi ce trophée dans les éditions à venir. En organisant cette cérémonie de reconnaissance, Cruz AG et les siens sont en train de dire non aux plagias et copies de la culture étrangère. Pour l’artiste rappeur et ingénieur de son Herman Aholodé alias ‘’Like Lion Beat’’, lauréat desdits trophées « il faut vraiment qu’on ait une couleur musicale au Bénin. Et c’est ce à quoi j’ai travaillé depuis 2010 et aujourd’hui, je suis fier de bénéficier de ce trophée. Je ne m’arrêterai pas en si bon chemin. Dans les jours à venir je pense que les mélomanes vont beaucoup plus remarquer cette marque identitaire dans mes travaux ». À en croire Agossèvi Ludjino alias ‘’Xstyle’’ « à un moment donné dans l’exercice de mon art, j’ai constaté que je me perdais. Alors je me suis dit qu’il faut imprimer mon identité à mon art pour que quand j’irai à l’extérieur avec mon art qu’on puisse facilement m’identifier et dire que celui-ci il vient du Bénin. Ce que j’ai commencé par faire et aujourd’hui cela m’a valu cette récompense »

 

Teddy G.         

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

avril 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives