En marge de la Coupe du Monde des clubs/Maroc 2023: Les journalistes sur la tombe du fondateur de la Confrérie Tijania

En marge de la Coupe du Monde des clubs Champions, Maroc/2023, les journalistes ont effectué une visite sur la tombe du fondateur de la confrérie Tijania, Cheikh Sidi Ahmed Tijani. C’était dimanche 5 février 2023.

 

Moment d’émotions et de recueillement, la visite de la tombe du fondateur de la confrérie Tijania, Cheikh Sidi Ahmed Tijani a permis aux visiteurs de découvrir la zaouïa Tidjania de Fès, un lieu rempli de paix et d’histoire, un lieu incontournable situé dans la vieille médina de la capitale spirituelle du royaume. Ce fut l’occasion pour l’imam des lieux, de passer en revue le riche passé historique de ce grand saint.

En effet, la mosquée mausolée, objet de visite par les journalistes, renferme le tombeau de l’un des grands saints de la ville. Sidi Ahmed, descendant du prophète, chaleureusement accueilli à Fès par le sultan Moulay Sliman (XVIIIème siècle). Tijani profita des conditions favorables pour organiser, consolider et diffuser la Tariqa (confrérie) qui porte son nom: La Tijania. Celle-ci se répandit tant au Maghreb qu’en Afrique sub-saharienne.

Fès devint ainsi le passage obligatoire des populations de certains pays d’Afrique tels que le Sénégal, le Mali, le Nigéria, qui rendaient visite au tombeau du Cheikh de la Tariqa Tijania. Ils venaient y prier et assister aux réunions de « dikr » dans son admirable mosquée. Ils venaient nombreux solliciter la Baraka de Sidi Ahmed avant de continuer leur route vers la Mecque. Le somptueux mausolée Sidi Ahmed Tijani est un lieu hautement vénéré par la population de Fès. Il est également très visité par ses fidèles pèlerins de l’Afrique sub-saharienne.

La Tariqa Tijaniya

Fondateur de la confrérie Tijania, Cheikh Sidi Ahmed Tijani est né en 1150 de l’hégire, correspondant à 1737 (ère grégorienne) en Algérie. Il a appris par cœur le saint coran à l’âge de sept (07) ans. A 16 ans, il a commencé à instruire le coran. À 21 ans, dans sa quête du savoir, Sidi Ahmed Tijani a effectué de nombreux voyages notamment à Fès. Ses ancêtres étaient Marocains.

La Tariqa Tijaniya puise ses fondements spirituels dans les préceptes authentiques du Saint Coran, de la Sunna et dans les valeurs sublimes de l’Islam. Elle préconise l’invocation continuelle de Dieu, la bénédiction de son prophète, la récitation du Coran, l’accomplissement en groupe des cinq prières, etc. Elle recommande également le bien en déconseillant le mal et est bâtie sur le respect du droit à la différence en rejetant toutes les formes de violence et d’extrémisme. Cela lui a valu une large adhésion de la part des oulémas et le bien d’autres personnes en quête de spiritualité. Ses nombreux disciples ont repris le flambeau, après le décès du Cheikh Ahmed Tijani pour faire connaître cette école soufie et l’implanter dans différentes contrées de l’Afrique.

Chérif RIWANOU, Envoyé spécial

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire