Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé à la revue de son Plan de travail annuel (Pta) exercice 2020. Ceci, à la faveur d’un atelier d’évaluation qui s’est déroulé du 10 au 11 février 2021 à Cotonou. Des performances ont été réalisées.

 

D’une dotation initiale de 63 769 890 000 FCFA pour la gestion 2020, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’est vu finalement attribué une dotation 57 686 067 000 FCFA avec la loi des finances rectificative. Toutefois, plusieurs réalisations ont été effectives avec un taux d’exécution physique de 75,71% contre 69,45% en 2019 et un taux de réalisation financière de 98,42% (base engagement) et 98,09% (base ordonnancement). Au nombre des réalisations physiques, la poursuite de la mise en place progressive des organes de gestion (Conseils d’Administration/Commissaires aux comptes, des organes de contrôle des marchés publics) dans les organismes sous tutelle ; la mise en place de la plateforme E-learning au profit des Universités publiques pour contenir les effets de la pandémie de la COVID-19 suivie de la formation des étudiants et enseignants ; la mise en place d’une nouvelle plateforme pour le choix de filières des nouveaux bacheliers et leur classement ; l’informatisation du système de gestion des examens et concours à travers la mise en place de la plateforme de demande en ligne des actes de licence et de master à partir de l’adresse web ; la poursuite du processus de développement des formations professionnelles de courte durée à travers les Instituts Universitaires d’Enseignement Professionnel ; l’interconnexion de 10 centres universitaires en cours à travers le projet RBER pour impacter environ 90 0000 étudiants et l’adhésion du Bénin au réseau WACREN qui permet d’être en liaison avec les grandes universités au plan mondial et facilitant la consultation de base de données, les bibliothèques numériques etc ; l’organisation de baccalauréat, session 2020 avec la publication des résultats sur le Portail des Examens et Concours du Bénin, e-RESULTATS ; la mise en service de trois centres d’excellence sous financement du Gouvernement du Bénin, de la Banque Mondiale et de l’Agence Française de Développement ; la poursuite de l’amélioration du cadre d’intervention et de collaboration avec les Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur (EPES) pour une formation de qualité ; l’achèvement et la réception provisoire au premier trimestre 2020 du bâtiment abritant le siège du CERAF à l’UAC et du bâtiment abritant la Direction des examens et concours (DEC) à Porto Novo. Des bases ont été également jetées pour l’amélioration des performances en 2021.

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives