Étape de Porto-Novo du 16e tour cycliste du Bénin: Castel Beer a permis un spectacle inédit

L’étape de Porto-Novo est  la cinquième et l’avant dernière étape du 16e tour international cycliste du Bénin. Elle a eu lieu le vendredi 21 mai 2021 et sera marquée par un critérium allant du carrefour Beau-Rivage au carrefour Nadjo  pour une trentaine de tours avec en compétition 35 coureurs professionnels venus du Bénin, du Niger, du Nigeria, du Togo, du Sénégal et de la Côte -d’Ivoire. Au total 116 km Parcourus avec des tours chauds.

 

Les populations, venues en masse encourager les coureurs à chaque passage à travers des ovations,  ont eu droit à un spectacle chaud, inédit grâce à Castel Beer qui se positionne comme partenaire n°1 de cette compétition du 16 ème tour cycliste du Bénin.

Au sprint final, c’est le coureur burkinabè Souleymane Koné qui a remporté la victoire de cette étape en franchissant avec brio la ligne d’arrivée. Le deuxième de cette course est l’ivoirien Antoine Koudio et la troisième place est revenue au Nigérian Okéyah Bethel.

Pour Aurel Amoussou, assistant chef produit service Marketing Sobebra, Castel beer, qui est une bière panafricaine, contribue au rayonnement sans répit du cyclisme béninois en particulier et du cyclisme africain en général. Elle permet  de vivre des moments de passion avec ses consommateurs et le peuple africain. En témoigne la grande ferveur de la forte colonie nigériane qui a célébré la victoire du cyclisme africain ici dans la ville capitale, Porto-Novo. Il n’a pas manqué de remercier les consommateurs pour leur fidélité grâce à laquelle la Sobébra vit beaucoup de plaisirs et d’émotions durant cette compétition.

Outre la marque fidélisante  Castel Beer, la Sobébra , sponsor officiel de l’équipe nationale du cyclisme, a associé les produits XXL Energy et Aqua Belle pour hisser au panthéon ce 16e tour. Ce fut une occasion pour le président de la Fédération béninoise de cyclisme, Romuald  Hazoumè de remercier la Sobébra avant de se prononcer sur la sélection béninoise.

« L’équipe béninoise s’est bien battue…elle a de la malchance, l’expérience a manqué. C’est une très jeune équipe de 18, 20, 23 ans. Il faut au moins cinq ans pour un jeune coureur avant de maitriser les stratégies d’un tour, mais ce n’est pas grave, cette équipe gagnera», a-t-il déclaré.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives