Étude de la Loi des finances gestion 2023: Les députés formés par L’Unaceb grâce au PNUD

Le mardi 08 novembre 2022 au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, la 8ème législature a participé à l’atelier d’appropriation du contenu du Projet de loi des finances, gestion 2023. Cet atelier est organisé par l’Unité d’analyse, de contrôle et d’évaluation du budget de l’État (Unaceb) grâce au financement du Pnud par le biais du PARCPOGE.

 

 Après le mot de bienvenue du président de la Commission des finances et des échanges, le député Gérard Gbénonchi, les députés ont eu droit à cinq communications qui ont meublé cet atelier d’appropriation. Il s’agit de la communication n°1 « Analyse et appréciation du point d’exécution du budget à partir du contenu du projet de loi des finances rectificative pour la gestion 2022″ présenté par le D/CAI Célestin Hossou; de la communication n°2 : »Analyse et appréciation des prévisions budgétaires contenues dans le projet de loi de finances et la dimension sociale du budget gestion 2023 » présentée par  Grégoire Balaro, cybeméticien et économe; de la communication n°3 : « Analyse des prévisions et dépenses de projet de loi de finances, gestion 2023 dans l’optique de la budgétisation selon l’approche genre » présentée par Hermann Zimé, consultant; de la communication n°4 : »Identification, analyse et appréciation des mesures fiscales des impôts contenues dans le projet de loi de finances, gestion 2023″ présentée par Madame Christine Eyebihi Houssou et enfin de la communication n°5 : » Identification, analyse et appréciation des mesures douanières contenues dans le projet de loi de finances, gestion 2023″ présentée par Mênagon Amoussou, inspecteur des Douanes.

Des préoccupations et contributions des députés, on note que pour  Orden Alladatin,  c’est la sécurisation des investissements au plan agricole et surtout pour amener les Béninois à  consommer le local. Le député Sinan Gounou a voulu comprendre ce que le Gouvernement consent pour faire face à l’insécurité surtout dans le Nord avec l’extrémisme violent. En deuxième point, il a abordé la question des changements climatiques qui entraînent, selon lui, les inondations qui ont un impact négatif sur le rendement des produits agricoles. Et en dernier point, il s’est interrogé sur les critères de choix des communes et endroits qui bénéficient des marchés.

Il faut surtout retenir que le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou a suivi personnellement les  communications et les débats au cours de cet atelier organisé par le Directeur de l’Unaceb Bienvenu Yaï  et son équipe.

 

Kola PAQUI

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives