Étude en commission du projet de budget de l’Etat, gestion 2023 : Akotègnon, Assouman et Mathys au Parlement hier

Plusieurs membres du gouvernement étaient devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale hier mardi 15 novembre 2022. Ceci, dans le cadre de l’étude en commission du projet de budget général de l’Etat, gestion 2023. Il s’agit entre autres du Ministre du commerce et de l’industrie, Shadiya Alimatou Assouman, qui est allée défendre un budget de 7 milliards FCFA, du Ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, qui a défendu environ 8 milliards de Fcfa et du Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Dossou Akotègnon qui a défendu un projet de budget de 63 milliards Fcfa.

Ministère du commerce et d’industrie : 7.000.983.000 Fcfa

Le montant du projet de budget du ministère de l’industrie et du commerce pour l’année 2023 s’élève à 7.000.983.000 Fcfa. Il est réparti en dépenses du personnel à hauteur de 1.400.353.000 Fcfa, en dépenses ordinaires hors personnel estimées à 2.087.362.000 Fcfa et les dépenses en capital à hauteur de 3.513.268.000 FCFA. Ce budget prend en compte trois programmes à savoir le premier qui est un programme Pilotage et soutien aux services du ministère estimé à 1.812.652.000Fcfa pour entre autres assurer le pilotage et la coordination du ministère, renforcer la gestion des ressources humaines, matérielles et financières du ministère, renforcer le système de planification, de programmation et de suivi-évaluation. Le second est le programme industrie estimé à 623.993.000 Fcfa pour la promotion des entreprises industrielles et le renforcement de la compétitivité des produits locaux. Le troisième le programme est celui du commerce estimé à 4.564.338.000 Fcfa pour entre autres renforcer les capacités d’intégration du Bénin au commerce international et renforcer les activités commerciales. En soutien aux trois programmes et plus précisément au Programme du commerce, le ministère a inscrit au titre de l’année 2023, un projet de mise en place d’infrastructures marchandes transfrontalières pour une dotation de 3.513.268.000 Fcfa dont 3.035.989 Fcfa de dons.

Ministère du travail et de la fonction publique : 8 178 173 968 Fcfa

Le Projet de budget, gestion 2023 du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP) s’élève à 8 178 173 968 Fcfa contre 7 188 882 450 en 2022, soit une hausse de 13,76%. Ces crédits sont répartis en dépenses ordinaires à hauteur de 7 313 173 968 Fcfa, en dépenses de capital à hauteur de 865 000 000 Fcfa. Il s’articule autour de 4 projets à savoir le programme de Renforcement des Capacités du ministère issu des programmes de construction des locaux du ministère et des directions départementales. Il vise la construction et l’équipement des directions départementales du MTFP. Il est financé pour 223 millions au titre de 2023 sur le Budget National et s’achève à la fin de la même année, le projet d‘Appui à la Réforme et à la Modernisation de l’Administration Publique (PARMAP) qui vise la modernisation de l’administration publique béninoise. Il est cofinancé par le PNUD (165 millions Fcfa) avec une contrepartie nationale de 27 millions et s’achève en 2023, le projet d’Appui à la Restructuration et à la Modernisation de la Fonction Publique (PARMFP) dont l’objectif général est de réformer et de moderniser la fonction publique à travers la mise en place d’un nouveau modèle de prestation de services publics. Il est financé pour 250 millions au titre de 2023 sur le Budget National et le projet d’Appui à la Modernisation de la Gestion des Ressources Humaines de l’État (PAMGRHE) qui vise à optimiser la gestion des ressources humaines de l’État. Plus spécifiquement, sa mise en œuvre permettra d’assurer l’alignement des procédures, supports et outils de GRH sur les principes d’une gestion moderne des emplois et compétences (recrutement, carrières, formations, évaluation, paie et retraite) , de disposer d’un système performant et pérenne de formation continue des agents de l’État pour répondre aux exigences d’une administration de développement, d’assurer l’intégration des systèmes de gestion des ressources humaines et de la paie (SIGRHP) et de moderniser des Archives du personnel de l’État. Il est financé pour 200 millions au titre de 2023 sur le Budget National.

Ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale : 63.678.350.000 Fcfa

Le projet de budget du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale au titre de l’année 2023 est estimé à 63.678.350.000 Fcfa contre 48.894.518.210 Fcfa soit un taux d’accroissement de 30,24%, le tout réparti en dépenses ordinaires estimées à 22,487 milliards FCFA dont 14,954 milliards pour le Fonds d’appui au développement des Communes (FADeC-fonctionnement) contre 7,293 milliards Fcfa en 2022, en dépenses de capital estimées à 41,190 milliards Fcfa dont 39,181 pour le FADeC-investissement soit une amélioration de 15,38% par rapport à 2022.

Pour l’année 2023, le ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale a prévu des ressources dans son projet de budget pour financer les priorités du secteur dont les plus importants sont : la mise en œuvre de la réforme structurelle du secteur de la décentralisation, la poursuite et le renforcement de la gestion sécurisée du patrimoine du ministère, l’amélioration de l’employabilité du personnel du niveau central et des préfectures, la poursuite de la modernisation du cadre de travail au niveau central et des préfectures, la gestion des archives du ministère, l’élaboration de la stratégie du ministère et de son plan d’actions, la production régulière des informations statistiques de qualité, la dynamisation du dialogue de gestion au sein du ministère, la construction et l’équipement du CeFAL, la diversification de l’offre de formation du CeFAL à l’attention des agents et élus communaux, l’accroissement de la contribution de l’Etat au FADeC, la mise en œuvre du projet de fixation des limites des Communes et de leurs unités administratives locales, la mise à disposition des procédures des ressources matérielles et humaines qualifiées pour assurer au mieux leur mission d’assistance-conseil aux Communes.

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives