Évaluation des apprentissages scolaires : Les éclairages du ministre Salimane Karimou

Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, est revenu, vendredi 3 septembre dernier, à la faveur d’une conférence de presse, sur le contenu de sa note circulaire du 2 septembre 2020 portant évaluation des apprenants des classes de CI au CM1. Il en ressort que ses instructions quant au passage des apprenants du cycle primaire n’est pas une nouveauté.

Face à la presse, Salimane Karimou explique que ses instructions ne sont pas nouvelles car, elles sont appliquées depuis plusieurs années déjà. Elles ne visent pas à promouvoir la médiocrité dans les écoles. Au contraire, l’école doit combattre à tout prix la médiocrité par la culture de l’excellence mais tout en sauvegardant l’égalité des chances pour tous, insiste le ministre.

Le problème ayant suscité ses instructions, détaille-t-il, c’est que le gouvernement a noté un relâchement concernant leur application, depuis plusieurs années. Ceci, en raison des réformes et des sanctions prononcées contre les enseignants qui ne produisent pas de résultats. « Pour éviter ces sanctions, on a commencé par sélectionner à partir du cours d’initiation. Quand on a interrogé les chiffres, on a constaté que ces chiffres ont bondi à partir de 2017 », se désole-t-il avant d’indiquer qu’un travail débutera sur le terrain dès la rentrée scolaire du 28 septembre, pour comprendre la cause de ce redoublement qui a augmenté depuis trois ans.

Au sujet du contenu de ses instructions, le ministre fait noter que c’est l’évaluation formative qui doit être privilégiée dans les établissements d’enseignement primaire. Laquelle évaluation formative a été entérinée par la loi portant orientation de l’éducation en République du Bénin (en son article 47), votée en 2003. Cette évaluation, dit-il, consiste à jauger le niveau de l’apprenant au fur et à mesure que chaque séquence d’apprentissage évolue, et l’enseignant fait intervenir l’outil de remédiation en cas de difficulté. Au bout d’un certain nombre de séquence d’apprentissage, il procède à une évaluation sommative qui apparaît comme étant le bilan des apprentissages réalisées.

« …Lorsqu’on fait tout cela, durant l’année scolaire, et qu’on arrive à la fin de l’année, il faut faire en sorte que les enfants qui ont été réguliers à l’école puissent avoir la chance de continuer par développer leurs compétences au cours du cursus scolaire et qu’il n’y ait pas de blocage », recommande le ministre Salimane Karimou. Il ajoute que c’est dans cette optique que le système de sous-cycle a été mis en place et ce, depuis plusieurs années. Ce système cible essentiellement les écoliers des classes de CI, CE1 et CM1.

En détails, poursuit-il, l’élève qui entre au CI et qui a été régulier au cours durant toute l’année scolaire et qui a commencé le développement de ses compétences, doit systématiquement passer en classe supérieure, c’est-à-dire au cours préparatoire. « Il ne devrait pas y avoir d’obstacle pour cet apprenant à ce niveau », note-t-il. Idem pour l’écolier qui a évolué jusqu’au cours élémentaire première année (Ce1) et qui remplit les conditions de validité en termes de présence à l’école. Il doit avoir la chance de poursuivre également ses études au Ce2. Il en est de même pour l’élève du Cm1 qui doit passer au Cm2.

Pour les écoliers des autres classes, l’approche recommande vivement qu’ils passent en classe supérieure de leur côté également. « C’est même une exigence que tous les enfants qui entrent au primaire doivent finir ce cycle en six années sans interruption », souligne le ministre. Mais le bémol chez des apprenants de ces classes, c’est qu’ils découvrent des notions beaucoup plus occasionnelles que systématiques. Toutefois, relativise le ministre, « si un enfant de ces cours n’a pas pu donner la preuve qu’il a les outils nécessaires en termes de facultés, pour passer en classe supérieure, qu’on lui donne la chance de reprendre tout en bénéficiant du suivi de son enseignant… ».

L’article Évaluation des apprentissages scolaires : Les éclairages du ministre Salimane Karimou est apparu en premier sur La Nation Bénin.

Source : La Nation Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives