Fédération béninoise de maracana: Victor Prudent Topanou prend officiellement la tête du Conor

La famille du maracana béninois était en discorde depuis quelques années. Et pour ramener le compteur à zéro et fait taire toutes les parties, la Fédération internationale de maracaña associations (Fimaa) a mis en place un Comité de normalisation (Conor) pour gérer les affaires courantes de la Fédération béninoise de maracana (FéBéMa) et pour une nouvelle élection. Le Conor présidé par l’ancien Ministre Victor Topanou a été installé, samedi 04 juin 2022 au ministère des Sports (Msp) en présence des parties antagonistes et les représentants du Msp.

 

Au cours de cette cérémonie de passation de charges, et conformément au décret de nomination, tous les papiers administratifs régissant la FéBéMa (hormis le chéquier et des pièces comptables) ont été transmis au président du Conor Victor Topanou qui a jusqu’au mois d’octobre pour accomplir sa mission avec le reste des membres du Conor. Une passation qui a eu lieu devant le Directeur exécutif de la Fima Albert Guiro, sous le regard bienveillant des représentants du Msp, Bonaventure Coffi Codjia, Directeur des sports d’élites (Dse) et Okry Nonvignon, Directeur de la formation sportive.

Au nom du Ministre Oswald Homeky, le Dse Bonaventure Coffi Codjia a exhorté les uns et les autres à la compréhension, à la franche collaboration avec le Conor pour un retour rapide à la normale. Il n’a pas manqué de rappeler l’entière disposition du Msp à accompagner le Conor dans ses fonctions durant les six mois de transition.

Pour l’émissaire de la Fimaa, Albert Guiro, la CFA (Convivialité, Fraternité et Amitié) doit guider les acteurs afin que la mission éditée au professeur Tokpanou soit une réussite pour le bonheur de la famille maracanienne. A l’en croire, le Conor a une mission d’une durée de six mois afin qu’un nouveau bureau exécutif de la FéBéMa soit mis en place dans le délai requis.

Et aux dires du président du Conor, Victor Topanou, la bonne marche de sa mission sera plus axée sur le toilettage des textes que sur le règlement des querelles intestinales entre des frères adversaires. Il a rassuré qu’il ne compte pas faire une minute de plus après l’échéance des six mois d’exercice. Au cas contraire, il n’aurait pas atteint son objectif et donc, pas question de prolonger la période de la mission. A noter que le Conor a pour mission d’assainir le Maracana béninois, de réviser les textes, réaliser des audits financiers et organisationnels, gérer les finances et organiser de nouvelles élections dans un délai de six mois.

 

Lire les membres du Conor

1-  Victor P. TOPANOU, président

2- Élias M. F. BEHANZIN, juriste, membre,

3- Alexandre EGBAKO, sociologue, membre,

4- Dieudonné M. GBEBADA, juriste, membre

5- Febron M. BAH, Socio-politologue, membre

6- Romuald DEKOUN Juriste, membre !

 

A.F.S.

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives