Femmes et changements anti-constitutionnels en Afrique : Un Pré-Forum sur le Genre s’ouvre à Cotonou

Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance et Présidente du Comité Technique Spécialisé sur l’Egalité entre homme et femme et l’autonomisation des femmes en Afrique a procédé ce dimanche 20 Novembre 2022 à Cotonou, à l’ouverture officielle du Pré-Forum annuel sur le genre en prélude au 11è Dialogue de Haut Niveau sur le thème “La participation politique des femmes comme antidote aux changements anti-constitutionnels de gouvernement”.

L’objectif de cette assise qui va durer deux jours est de créer un espace collaboratif, ouvert et inclusif afin de favoriser et d’encourager une participation significative des femmes dans les délibérations politiques visant à inverser les Changements Anti-constitutionnels de Gouvernement (CAG) en Afrique.

Dans son discours, en présence des participants venus de plusieurs pays et instances africaines, la Ministre Véronique TOGNIFODE a salué l’initiative de ce forum dont le principal sujet est d’actualité. Elle a dit la fierté du Bénin d’accueillir cette rencontre continentale et rassurer les participants de la disponibilité du Gouvernement béninois à leur offrir de très bonnes conditions de travail durant leur séjour. Pour la Ministre, cette question de changement anti-constitutionnel de Gouvernement est d’une grande préoccupation et mérite la contribution de toutes les parties prenantes pour son appréhension en vue d’y trouver des solutions adéquates. Le Bénin reste engagé, comme d’habitude, dans cette dynamique et jouera sa partition au cours des assises, selon la Ministre qui a rappelé les progrès et réformes opérées par le Gouvernement du Bénin pour une participation très aisée de la femme dans les instances politiques de décision.

Mais avant la Ministre, l’Ambassadeur Calixte MBARI, Chef de la Division Démocratie, Elections et Constitutionalisme et Madame Lindiwe Khumalo, Secrétaire Exécutive, CADHP, Présidente de la Plateforme Africaine de Gouvernance sont intervenus pour repréciser le contexte de cette rencontre organisée au Bénin.

En effet, face à la résurgence des Changements Anti-constitutionnels de Gouvernement (CAG) dans certains pays africains, notamment le Mali ; la Guinée ; le Burkina Faso et le Tchad, à cause des problèmes de sécurité tels que le terrorisme, il s’avère urgent et nécessaire de renforcer la participation des femmes à la politique et aux processus de prise de décision. A défaut d’être seulement une garantie de l’engagement de l’Afrique en faveur du progrès, cela pourrait être un mécanisme permettant de désamorcer ces problèmes de sécurité et d’inverser les changements anti-constitutionnels de Gouvernement. Le Pré-Forum vise, par ailleurs, à exploiter les idées, les capacités et la créativité des femmes pour proposer des solutions aux CAG par le biais d’échanges intergénérationnels et inter-régionaux. Il va permettre de mener des réflexions et faire des propositions à verser au 11ème Dialogue de Haut Niveau qui s’ouvre à Cotonou dans quelques jours.

Les participants à ce pré-forum proviennent des organisations axées sur le genre qui travaillent sur la démocratie, la gouvernance et les droits de l’homme en général et dans les domaines spécifiques examinés au cours de ce pré-forum ; les États membres de l’Union Africaine, y compris les représentants des Institutions nationales, les agences qui se concentrent sur la bonne gouvernance, la démocratie et les droits de l’homme ; des groupes de réflexion et des instituts de recherche universitaires sélectionnés ayant une expérience sur les questions de gouvernance démocratique, de paix et de sécurité ; des professionnels des médias ; des organisations artistiques, culturelles et patrimoniales ; des Organisations internationales, des partenaires du développement et agences de l’ONU et la Diaspora.

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives