« L’une des conditions obligatoires à remplir par les clubs des Ligues 1 et 2, avant toute participation au championnat 2020-2021, est la création d’une société sportive de gestion de leur équipe professionnelle. », ainsi s’exprimait la Fédération béninoise de Football (Fbf) à travers son communiqué en date du 29 juin 2020. S’il faut saluer la décision, il est aussi important d’évoquer les difficultés liées à sa mise en application.

 

En effet, à ce jour, le Bénin ne dispose pas encore de l’arsenal juridique qu’il faut dans ce sens. Pour preuve, c’est le mardi 7 Juillet 2020 que le ministre des sports Oswald Homéky a procédé à l’installation des membres du Comité technique de suivi de l’élaboration et de l’actualisation des politiques nationales des sports, de la jeunesse, des loisirs, des chartes nationales des sports et des loisirs et du Projet de loi sur le financement des sports au Bénin. On est tenté de dire que la Fbf a mis la charrue devant les bœufs, car il est difficile de créer des sociétés sportives alors que le cadre juridique, l’environnement et autres conditions ne sont pas encore réunies.

 

Par ailleurs, c’est une aberration de penser que les sociétés sportives peuvent être régies par le régime juridique des sociétés au Bénin. Bien qu’il existe plusieurs types de sociétés au Bénin (Société à responsabilité limitée : Sarl, société anonyme : SA ; la société par action simplifiée : Sas ; la société civile professionnelle : Scp ; Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée : Eurl ; la société d’exercice libéral à responsabilité limitée (Selarl) ; la société en nom collectif : Snc), la société sportive à créer ne peut prendre un type de ce régime.

 

Enfin, la Fbf doit tenir compte du délai. Demander aux clubs de créer des Sociétés sportives qui doivent déjà fonctionner à partir de la saison prochaine, est une pression inutile en cette période de crise sanitaire liée au Coronavirus. Ainsi, pourquoi ne pas attendre l’Assemblée générale pour poser le sujet afin de recueillir les avis des acteurs ?

 

Au-dela de toutes ces considérations, sans le vote à l’Assemblée nationale de la Nouvelle Charte des Sports, toute réforme est impossible. La Fédération doit donc revoir sa décision…

 

Pérez Lekotan

L’article Football : Création des sociétés sportives; de Chacus met la charrue avant les boeufs est apparu en premier sur BeninSports.

Source : BeninSports

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives