Formation Top entrepreneurs: La Fondation Terrien.ne.s outille les jeunes de Savè, Dassa…

Après Cotonou, Parakou, Kandi et Djougou, c’est le tour des jeunes de Savè, Dassa et environs de recevoir une formation sur l’entreprenariat. Initiée par la Fondation Terrien.ne.s du politologue Richard Boni Ouorou, dans le cadre du projet Top entrepreneurs, elle s’est tenue, samedi 22 octobre 2022, à Savè.

 

Initier la jeunesse béninoise à l’entrepreneuriat afin qu’elle puisse se prendre en charge, s’autonomiser et créer des entreprises fortes, pérennes, et capables d’être des relais de développement. C’est la vision du politologue Richard Boni Ouorou. Il a conçu, à cet effet le programme Top entrepreneurs, mis en œuvre par la Fondation Terrien.ne.s. C’est dans ce cadre qu’une quarantaine de jeunes de Savè, Dassa sélectionnés ont été outillés sur les fondamentaux de l’entrepreneuriat.

Comme dans les autres villes, plusieurs formateurs, des coachs en développement personnel ont entretenu les jeunes sur des notions telles que la vision, la volonté, l’idéation, le financement et d’autres aspects liés à l’entrepreneuriat. Marinette Chantal Aklobo, Coach certifiée en orientation professionnelle et développement personnel a expliqué l’objectif des modules de la formation. Le premier module est relatif à la connaissance de soi et profil de personnalité. Ce volet permettra à l’apprenant d’aller à sa propre découverte et d’apprendre comment interagir avec les autres notamment au travers du profil disc. Le deuxième module s’intéresse à comment rédiger son business plan pour un projet d’entreprise, et le troisième module s’articule autour de comment trouver les financements adaptés pour son projet d’entreprise, a fait savoir Marinette Chantal Aklobo.

C’est dans un cadre propice à l’acquisition du savoir que s’est déroulée la formation. Satisfaits, les participants ont exprimé leur joie.  » Le promoteur de la formation Top entrepreneurs est simplement un grand homme qui a, à cœur le développement des jeunes. Dieu le lui revaudra, et lui donnera longue vie. Pour une telle formation ailleurs, c’est des millions qui sont déboursés. Mais je l’ai reçue gratuitement. » a souligné Prudence Bocovo, promoteur de l’entreprise Daystar spécialisée dans la transformation des fruits et légumes en jus et cocktails. Pour Saratou Yérima, résidant à Savè, et aspirante à l’entrepreneuriat, comprendre l’étape d’idéation dans la création d’une entreprise est le socle. « Le ciel bénira le promoteur car il a pensé aux jeunes », a-t-elle prié.

La formation terminée, les jeunes formés seront soumis à une compétition. Ceux qui auront les meilleurs plans d’affaires recevront un financement qui va les aider dans la réalisation de leurs projets d’entreprise.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives