Forum Education, Compétences et Métiers à l’Uac : Les travaux de la 1ère édition officiellement lancés pour 3 jours

La première édition du Forum Education, Compétences et Métiers a été officiellement lancée ce mercredi 23 novembre 2022 dans l’amphithéâtre Idriss Deby de l’université d’Abomey-Calavi. C’était en présence des ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du travail et de la fonction publique, du recteur et de toute la communauté universitaire.

« Education et partenariat pour le développement des compétences pour l’employabilité des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur du Bénin ». C’est le thème qui meuble la première édition du forum éducation, compétences et métiers, parti pour durer trois jours, soit du mercredi 23 au vendredi 25 novembre 2022. Organisé à l’endroit des étudiants de l’Uac afin d’arriver à inverser une tendance longtemps axée sur les diplômes sans emploi, ce forum semble être un socle pour une transition plus facile vers le monde de l’emploi. L’événement a donc toute ses raisons d’être importantissime, à en croire le recteur de l’Uac, en la personne de Félicien Avlessi. Lui qui vit « en témoin et acteur privilégié, un événement qui tel est leur souhait sera tact dans la vie de leur institution qu’est l’Uac ». Pour la première autorité de l’université, il est presque certain que l’opportunité d’un tel forum ne fait pas débat, tant il est vrai qu’un procès récurrent voire latent est fait aux universités. En effet, on leur reproche de former des diplômés à employabilité faible ou nulle. C’est pour palier un tant soit peu ses discours que l’équipe rectorale a identifié plusieurs initiatives pour incruster une dynamique nouvelle au renforcement de l’employabilité. « Ainsi, ce forum se veut être un cas de réflexion concertée de partage d’expériences et de démonstration du potentiel de compétence déjà disponible à l’université d’Abomey-Calavi », a-t-il clarifié. Un avis que partage d’ailleurs le Directeur du recrutement, représentant la ministre du travail et de la fonction publique. Selon Prof Massou Isiaka, l’initiative de ce forum constitue une plateforme de réflexion mettant ensemble les acteurs du monde professionnel et les universitaires afin de mener conjointement des réflexions visant à renforcer le développement des compétences professionnelles chez les apprenants. C’est pourquoi il a remercié l’Uac pour ces initiatives louables et aussi félicité les acteurs du monde professionnel pour avoir accepté de tendre la main aux universitaires. « Avec ce partenariat, beaucoup de défis seront relevés », croit-il fermement. Comme pour appuyer et confirmer les dires de son compère, le Directeur adjoint au cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique salue également l’initiative. « Une initiative qui est en parfaite harmonie avec l’ensemble des actions qui sont menées par le gouvernement de la République », a-t-il confirmé. C’est pourquoi il remercie aussi les organisateurs du présent forum pour cette ingénieuse idée qui vient à point nommé « augmenter à moyen et long termes, l’employabilité de nos apprenants mais également à revisiter nos curricula de formation. C’est sur ces mots d’espoir que Josué Azandégbé a officiellement lancé au nom de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique le premier forum éducation, compétences et métiers. Aussi, a-t-il souhaité de fructueux échanges aux participants avant d’émettre la recommandation de lui faire parvenir les résultats de leur travail.

Un triduum riche en échanges

Différentes catégories d’acteurs sont impliquées dans le triangle Education-Compétences-Métiers. Il s’agit notamment des enseignants, des candidats à l’emploi que sont les apprenants, des professionnels des différents corps de métier, des personnes physiques et morales créatrices d’emplois. « De leur fréquentation assidue au cours du présent forum résulteront à coup sûr des perspectives plus ouvertes en ce qui concerne l’aptitude des diplômés de l’Uac à s’insérer dans la vie professionnelle et à s’y adapter continuellement », a précisé le recteur. Plusieurs activités sont alors choisies pour meubler les trois jours. Il s’agit des panels de discussion permettant d’aborder des questions spécifiques liées aux besoins du marché de travail au Bénin ainsi qu’au développement des compétences professionnelles chez les apprenants au cours de leur cursus universitaire. Le forum a également prévu d’orchestrer de rencontres avec les professionnels pour remplir les apprenants d’opportunités afin de prendre connaissance des transitions possibles vers le monde du travail selon leurs filières de formation. Le public attendu au cours de ce forum aura également droit aux visites de stands où seront présentées et expliquées les opportunités et programmes en faveur de l’insertion des diplômés.
Arsène AZIZAHO (Coll)

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives