Forum sur la gouvernance de linternet au Bénin : La 10ème édition révèle des avancées de l’économie numérique au Bénin

Cest à Azalaï Hotel qu’a lieu la rencontre du forum sur la gouvernance de l’internet au Bénin. Cétait ce mardi 28 septembre 2020 réunissant les différents acteurs étatiques semi étatiques et privés intervenant dans le secteur du numérique et la fourniture de l’internet au Bénin.

La dixième édition du forum sur la gouvernance de l’Internet au Bénin a été une occasion pour les différents acteurs de faire le bilan des avancées en matière de l’accès à l’internet. A travers le thème : «perspectives de l’économie numérique au Bénin 2021-2030», le tour d’horizon a été fait pour évaluer l’importance de la fourniture des services de l’internet à la population et le niveau atteint en 2021. Trois panels ont animé cette rencontre. Il sagit de «Panel de Haut-Niveau sur l’Économie Numérique au Bénin», «Enjeux de la digitalisation des processus, de l’interopérabilité des bases de données, des paiements électronique et l’avenir numérique des universités», «Perspectives de l’Economie Numérique du Bénin».
«Nous avons la chance de fêter 10 ans. Dix ans dorganisation commune, dix ans pour une société» a déclaré le Président du comité d’organisation Dr Kossi Amessinou. Il signale que, «Cest à juste titre que nous avions décidé déchanger autour du thème du forum». «Nous félicitons le gouvernement du Bénin qui a compris combien internet est important pour nous, combien il est urgent pour nous de nous engager à distribuer à tous», ajoute-t-il. Il précise que «Cela est suffisant pour certains, insuffisant pour d’autres. Nous avons l’occasion d’en débattre, un débat basé sur le principe, un débat basé sur l’inclusion, un débat pour lequel les uns et les autres se sentiront membre de la communauté». Pour le Président FGI Bénin, Dr Vivien Assangbé Wotto, «L’association FGI participe depuis dix ans au développement global de la nation béninoise grâce à ses plaidoyers pour l’utilisation efficace de l’internet comme outil et vecteur de l’innovation». Aussi indique-t-il que «la particularité de FGI est quelle est fondée sur la diversité des personnes qui y sont membres». Il souligne que le choix de ce thème : «perspectives de l’économie numérique au Bénin 2021-2030», n’est pas anodin. «Après dix ans de réflexion et d’action pour la promotion de la gouvernance de l’internet au Bénin profitable et accessible pour tous au Bénin, il était de bon ton quune pause soit marquée pour nous demander ce que nous avons gagné du point de vue économie numérique afin d’identifier les nouveaux défis et dopérer les réglages qui s’imposent dans notre organisation et dans nos stratégies d’action», a fait savoir le président. Pour lui, «le miroir à travers lequel nous nous voyons individuellement nous permet de percevoir sur nos rôles en qualité dadministration publique, d’entreprise de fournisseurs d’accès à internet, d’opérateurs de capacité internet, de régulateur, de législateur, d’utilisateur final d’internet et se jouer avec d’extérité efficiente et efficacité». Mais, «collectivement nous pouvons nous apprécier et nous faire des suggestions sur lusage de linternet au Bénin comme bien public et bien commun universel». Dr Vivien Assangbe Wotto pense que «faire de l’économie numérique un pôle d’excellence du développement économique est non seulement important mais aussi indispensable. Internet et les Tics induisent de la facilité dans le processus visant la marginalité des couches défavorisés et permet d’atteindre lobjectif du développement durable».
Salvador Nyonzima, coordonnateur résident système des nations unies au Bénin, se dit fier des progrès qu’à fait le Bénin en matière de l’économie numérique. «Le Bénin à l’instar des autres nations du monde sest engagé depuis septembre 2015 dans la mise en oeuvre de l’agenda de développement 2030. Et cet agenda est un plan d’actions pour les populations, la planète et la prospérité». A l’entendre, «le thème central de cette rencontre, nous offre l’opportunité de discuter du rôle que peut jouer, que doit jouer léconomie numérique pour accélérer le développement durable ». «Au cours de cette dernière décennie de lagenda 2030. Au Bénin, des progrès notables ont été enregistrés au niveau de plusieurs piliers de l’économie numérique notamment la mise à disposition en qualité et en quantité des services gouvernementaux, la mise en place de plateforme de services commerciaux, le développement de l’entrepreneuriat axé sur l’innovation technologique de l’information et de la communication, le développement d’une main d’oeuvre qualifiée dans le développement du numérique. Cette avancée a contribué au bond qualitatif qu’a fait le Bénin sur la voie du développement durable», a-t-il étalé sur le bond fait par son pays hôte. Il ajoute que «le Bénin a réussi des progrès notables avec le lancement en 2020 du portail national de service en ligne qui est comme un guichet unique daccès à tous les services publique du gouvernement». Dans ce cadre, le coordonnateur du système des nations unies pense que «Tout citoyen peut donc accéder en ligne à plusieurs services publics loin des lenteurs administratives réduisant ainsi plusieurs transactions couteuses dans le déplacement». «Cet important acquis a conduit à l’amélioration du climat des affaires au Bénin, une amélioration des recettes fiscales, une hausse de la productivité des employés, la réduction de coût des services» a précisé Salvator Nyonzima.

La redaction

Source : Le Journal de NOTRE EPOQUE

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives