« Il faut compter sur ASO Baobab pour la prochaine Ligue Nationale Professionnelle »,

Imelda WADAGNI rêve grand !

Au terme d’une assemblée générale élective, le dimanche 21 août 2022 à Lokossa, Imelda WADAGNI a été plébiscitée à la tête d’ASO Baobab pour redonner vie au club. Dans un entretien accordé à notre rédaction, elle a abordé les quatre priorités de son programme d’actions et surtout les innovations qu’elle compte apporter pour redorer le blason d’un club qui a fait rêver le Bénin.
Lors de votre déclaration à la presse après votre brillante élection à la tête d’Aso Baobab, vous avez promis des changements. Quels sont les axes prioritaires de votre programme d’actions ?
Déjà il faut que je vous le dise, vous l’ignoriez certainement mais je suis une grande fan de sport, c’est vrai, de tous les sports même. J’ai d’ailleurs pratiqué le tennis et le judo pendant plusieurs années.

C’est avec plaisir que j’ai donc pris les rênes de ce club que j’ai longtemps suivi de loin et qui a fait la fierté de Lokossa ma ville d’origine. Mon équipe et moi comptons faire tous nos efforts pour lui redonner ses lettres de noblesse. Les quatre chantiers prioritaires de notre programme d’actions sont
: la création d’une société sportive pour la revitalisation de l’association , cellule de base sans laquelle tout rêve relèverait de l’utopie, la détection active de jeunes pratiquants et leur bonne prise en charge pour assurer la relève à travers un programme tel que Cercle Baobab, la formation continue de cadres techniques, vecteurs de performances et de progrès et la mobilisation des ressources financières suffisantes pour la mise en œuvre effective de nos objectifs

La mobilisation des ressources nécessaires suffisantes fait appel à la recherche de partenaires, que faites-vous dans ce sens ?

Pour dérouler notre programme d’actions, nous aurons besoin de toute nature de ressources. Avec une bonne dose de communication, notre club gagnera en visibilité. Il n’y a rien de plus efficace pour accroitre l’intérêt des sponsors et mécènes à notre égard. Nos plans stratégiques de communication et de marketing sont prêts et certains partenaires ont déjà manifesté leur intérêt à nous accompagner dans nos différentes actions. Nous mettrons à profit les différentes cartes dont nous disposons.
Quid de la création de la société sportive pour revitaliser ASO Baobab

Depuis quelques années déjà et sous l’impulsion du Ministère des Sports, la professionnalisation du sport gagne du terrain dans presque toutes les disciplines. C’est l’occasion de féliciter á nouveau le Président de notre fédération Sidikou Karimou pour son implication personnelle dans le développement du Handball au Bénin et le remercions de son soutien permanent. Nous ne devons pas rester en marge de ce progrès. Et déjà des pistes ont été explorées. Nous sommes bien coachés dans ce sens. Dans les prochaines semaines, vous en saurez davantage.


Sur le plan de la détection, quel est le plan de route ?

La détection des talents est un aspect qui préoccupe mon équipe et moi. Sans talents, nous n’aurons pas une équipe compétitive capable de réaliser de grandes performances. C’est dans cette logique que nous lancerons dans les jours à venir, un appel à candidature pour recruter un directeur sportif capable de nous dénicher les perles rares. Nous rêvons grand. Et il va falloir compter sur ASO Baobab pour le titre la saison prochaine en Ligue Nationale Professionnelle. Nous avons déjà ciblé certains joueurs que nous continuerons à suivre jusqu’au prochain marché des transferts. Notre équipe de jeunes participe au championnat de catégorie d’âge et nous avons déjà l’œil sur certains éléments qui se démarquent. Ceci dans l’idée qu’ils renforcent l’équipe première. Lors des playoffs de la Moov Africa Ligue Pro, avec l’aide de nos techniciens qui seront sur place, nous allons cibler de nouveaux bons joueurs.

Le projet “Cercle Baobab”, comment comptez-vous le ressusciter ?

C’est un programme à travers lequel des talents seront aussi dénichés et révélés. Les aînés nous ont parlé de cet incroyable projet qui a disparu au fil des années. Comptez sur la dynamique de l’équipe que j’ai autour de moi pour faire renaître “Cercle Baobab”. Nous travaillerons en synergie avec les anciens dirigeants et joueurs du club pour voir dans quelle mesure adapter le projet aux nouvelles réalités du terrain. Nous formerons également des cadres dans ce sens. Nous comptons aussi sur toutes les bonnes volontés qui souhaitent accompagner le club. “

Votre mot pour conclure

Je vous remercie pour cette opportunité de m’exprimer. ASO Baobab fera tout son effort pour suivre le rythme du développement du handball béninois.”

Source : 24 Heures au Bénin

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives