IMPÉRATIFS À SATISFAIRE : PÉNURIE ET QUALITÉ DES ENSEIGNANTS

«…Nous sommes actuellement dans un processus de formation pour la question de bivalence ou même de la polyvalence des enseignants. Mais avant d’y parvenir par des choix appropriés, nous devons faire face à la situation de pénurie et de qualité des enseignants. C’est pourquoi, pour ne pas laisser les classes vides, nous avons fait cette option de la polyvalence ou de la bivalence.

Les objectifs du Gouvernement, c’est non seulement de sortir les enseignants aspirants de la précarité mais aussi et surtout d’assurer une éducation de qualité à nos enfants qui, quelle que soit la région dans laquelle ils évoluent, qu’ils puissent bénéficier aussi bien d’enseignants à suffisance que d’enseignants qualifiés pour que le système éducatif puisse continuer de tenir.

Le contrat que le Gouvernement propose aux enseignants aspirants est, bien entendu, une proposition. Jusque-là, les aspirants peuvent accepter de signer les contrats avec un quota horaire hebdomadaire de 30 heures ou ils peuvent aussi décider de rester dans la veine de prestation en heure de vacation. C’est un choix.

Mais lorsqu’ils vont eux-mêmes faire leurs analyses, ils vont remarquer qu’il est préférable de signer le contrat de 30 heures de cours par semaine.»

Le Ministre Mahougnon KAKPO, ce mercredi 30 septembre 2020.

The post PÉNURIE ET QUALITÉ DES ENSEIGNANTS first appeared on Le Journal de NOTRE EPOQUE.

Source : Le Journal de NOTRE EPOQUE

Laisser un commentaire

Au quotidien

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives