La lutte contre le terrorisme préoccupe les autorités aussi bien au niveau central que local. Selon les informations recueillies, il est instauré depuis ce lundi, 13 février 2023, un couvre-feu pour les motos dans deux localités de la partie septentrionale du Bénin. Ceci, en raison de la présence des groupes armés. “Les municipalités de Cobly et de Matéri, deux communes du nord-ouest du Bénin, frontalières du Togo et du Burkina Faso, ont pris des arrêtés pour interdire la circulation jusqu’à nouvel ordre des motos deux et trois roues de 21h à 6h du matin. Ce sont les zones où les groupes armés sévissent“ renseigne radio France internationale. Selon la même source, les deux arrêtés municipaux ont été pris après une réunion ministérielle. Les maires de Matéri et de Cobly auraient donc été instruits à l’effet de prendre les mesures d’interdiction au plus tard le 13 février jusqu’à nouvel ordre. “Depuis lundi, les deux et trois roues ne circulent plus de 21 h à 6h du matin à Matéri et dans six arrondissements de Cobly pour « nécessité de maintien de l’ordre public ». Tout contrevenant sera interpellé, menace l’arrêté. Les déplacements sanitaires sont autorisés. La police veille au respect de ce qu’on peut appeler « un couvre-feu pour les motos », trop souvent utilisées par les terroristes pour mener leurs diverses attaques. C’est pour « prévenir et anticiper » que le Bénin est attentif aux incidents qui se produisent autour de lui, renseigne une source sécuritaire“ rapporte le média.

 

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire