Interdiction des publicités relatives à la médecine traditionnelle

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a interdit aux médias la diffusion de toute publicité et ou émission relative à la pharmacopée et à la médecine traditionnelle.

La diffusion de contenus publicitaires relatifs à la pharmacopée et à la médecine traditionnelle, aux professions médicales, aux activités médicales et aux médicaments par les radiodiffusions sonores et télévisions viole les dispositions de la Décision n° 12-001/HAAC du 4 janvier 2012 portant interdiction temporaire de la publicité en matière de pharmacopée et de médecine traditionnelle et du Décret n°2018-2062 du 28 juin 2018.

La HAAC interdit la diffusion de ces contenus y compris des émissions vantant les bienfaits des produits de la médecine chinoise ou asiatique vendu dans les supers marchés, des appareils de diagnostic et de consultation.

Il en est ainsi des « prières et objets qui font croire à l’existence d’un crédit imaginaire pouvant aider les auditeurs et les téléspectateurs à résoudre tous leurs problèmes », selon le communiqué du président de la HAAC en date du 03 juin 2022.
La HAAC appelle les promoteurs d’organes de presse à se conformer aux restrictions du cahier de charge ainsi qu’aux textes régissant la presse et la communication au Bénin.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives