Invité sur l’émission « Le club de l’économiste » : Luc Gnancadja parle du développement urbain au Bénin

Luc Marie Constant Gnancadja, ancien ministre de l’environnement, de l’habitat et de l’urbanisme et ancien deuxième Secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) est le premier invité de l’année 2023 sur l’émission « Le Club de l’économiste ». Convié sur cette émission le jeudi 9 février dernier, il a évoqué le progrès connu par le Bénin dans le domaine de l’environnement et du cadre de vie. Il a aussi salué les efforts fournis par le régime actuel pour garantir un environnement sain à tous les Béninois., mais ces derniers peinent à jouer convenablement leur rôle. « Le cadre de vie se pense et se construit. L’architecte que je suis, je dirais que les Béninois n’aiment pas consulter les professionnels pour leur cadre de vie. Et ça c’est regrettable parce qu’en se privant des conseils d’un expert, c’est comme si on choisissait de se faire opérer par quelqu’un dont ce n’est pas le métier », a caricaturé l’ancien ministre de l’habitat, Luc Gnancadja. Cet architecte de formation a aussi évoqué le problème du développement urbain en Afrique.

A l’en croire, les villes croissent à une vitesse exponetielle. Cette croissance surprend aussi les décideurs qui n’ont souvent pas assez de moyens pour y faire face. Il a pris le cas d’Abomey-Calavi qui a vu sa population se multiplier par 5 en 20 ans. « Aucune planification urbaine à ce jour, ne peut courir après une telle vitesse. En Afrique, l’urbanisation est comme un Train à Grande Vitesse (TGV) et il faut de nouvelles formes de planification et de gestion urbaine pour y parvenir… De 11 Milliards FCFA en 1999, l’investissement public en milieu urbain est passé à 103 Milliards FCFA. Il faut donc comprendre que l’Afrique s’urbanise très vite, notre pays aussi », a fait savoirLuc-Marie Gnancadja.

L’invité du « Club de l’économiste » a ensuite répondu aux préoccupations des journalistes qui ont voulu savoir plus sur le cadre de vie du Bénin et la gestion future de l’environnement au Bénin.

Source : Fraternité

Laisser un commentaire