Je me souviens que né sous le lys, je grandis sous la rose… des sables

55 ans de coopération France-Québec pour la jeunesse : l’OFQJ célèbre son anniversaire en 2023. En ce 9 février 2023, l’Office franco-québécois pour la jeunesse a célébré ses 55 années passées (1968- 2023) à accompagner plusieurs générations de jeunes français et québécois dans leurs projets de mobilité professionnelle outre-Atlantique.

L’occasion de revenir sur un carnet de voyages au titre particulièrement surprenant : « Je me souviens que né sous le lys, je grandis sous la rose …des sables ». Rêvez, osez et bougez. Et peut-être aussi revisitez la devise historique que l’architecte Eugène-Étienne Taché a fait graver dans la pierre sur la colline parlementaire de la ville de Québec à travers la formule raccourcie : Je me souviens, sujette à plusieurs interprétations quant à son sens exact.

En effet, l’emblème du lys a voyagé de l’autre côté de l’Atlantique grâce aux migrations bretonnes et normandes depuis Cancale, Saint-Malo et la baie du Mont-Saint-Michel. Au Canada, cet emblème est resté un symbole totem de la francophonie des Amériques, à la différence de la rose, emblème royal anglais. La rose des sables est quant à elle une architecture auto-créée par la nature, le vent, le sable et les embruns.

Le meilleur moyen de donner corps à cette entrée soudaine dans cette aventure, comme on entrerait par magie soudainement au cœur d’un diamant, a été de réaliser un carnet de voyages né à la suite d’un stage en 2014 auprès de l’équipe du médecin Philippe Couillard qui venait de devenir Premier ministre du Québec, à la suite d’un parcours atypique. Le début des années 90 était une période difficile et morose pour les jeunes médecins au Canada. A 35 ans, il décida de tout quitter pour participer à la fondation en Arabie Saoudite d’un hôpital et de son département de neurochirurgie construit par Aramco, dans la vallée de Dharan.

Cet esprit audacieux m’avait beaucoup impressionné et très vite devenu une source d’inspiration pour construire par la suite ma propre expatriation dans le Golfe persique, où j’ai travaillé plusieurs années. Un message à partager aux jeunes générations ? Testez un maximum de choses les cinq premières années de votre vie professionnelle. Cela peut sembler compliqué en France où la cohérence du parcours est privilégiée par rapport à l’enrichissement personnel. Mais il faut oser.

Aussi, ce carnet de voyages partage la découverte d’un leadership, celle d’un mentor né sous le signe créatif du Cancer, comme Antoine de Saint-Exupéry. La rose des sables est aussi une référence à Consuelo de Saint-Exupéry, originaire du Salvador. Elle est la « Rose » du Petit Prince comme en témoignent les Mémoires de la rose et les nombreuses biographies écrites sur Antoine, Consuelo et Le Petit Prince. Elle participera à de nombreux hommages et manifestations liés à la mémoire de Saint- Exupéry, comme l’Exposition universelle de 1967 à Montréal intitulée Terre des Hommes, en qualité d’invitée d’honneur.

Un parcours d’oiseau migrateur qui invite à réfléchir à cette approche sensible de la distance, à la diplomatie des cultures qui permet de faire coexister des avatars et représentations différentes du monde.

N’essayez pas de faire mieux que vos concurrents, mais essayez d’être différents, telle est l’invitation de ce carnet de voyages. Vous trouverez toujours quelqu’un qui sera plus intelligent que vous, pas toujours quelqu’un qui aura autant d’imagination que vous.

C’est aussi un appel à se concentrer sur des idées forces, c’est à dire celles qui peuvent avoir une influence sur les gens que vous voulez influencer. En 1986, Byron Wien, Vice-Chairman de Blackstone a commencé à sortir un document intitulé « Les 10 surprises pour l’année qui vient” dans lequel il

essayait d’identifier 10 événements qui risquaient de se produire et auxquels personne n’avait pensé. Les gens s’en souviennent encore et l’identifient toujours avec ce produit. Ce qu’ils aimaient, c’était qu’il se mette en risque et qu’un an plus tard, il commente ses erreurs ou ses réussites.

Découvrir l’ouvrage : https://books.google.fr/books/about/Je_me_souviens_que_n%C3%A9_sous_le_lys_je_gr.html?id=R- c-EAAAQBAJ&redir_esc=y

Kevin LOGNONÉ

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire