A l’occasion de la Journée internationale de la femme (Jif), le Comité national olympique et sportif béninois(Cnos-Ben), a organisé ce samedi 03 Octobre 2020, à la salle de fête Majestic de Fidjrossè, la deuxième édition du Festival du sport féminin de plage. Regroupant un panel de femmes leaders du sport béninois, ce festival fut un cadre de réflexion sur les problèmes qui gangrènent le sport féminin au Bénin.

 

Reporté une première fois en raison de la propagation du Coronavirus, ce festival a finalement eu lieu avec quelques semaines de retard. Cette deuxième édition animée par Fernando Hessou, secrétaire général du Cnos-Ben et sous la houlette de Julien Minavoa, Président du Cnos-Ben, a été un riche cadre d’échanges et de débats entre les femmes du sport béninois. En effet, réparties à l’occasion en plusieurs groupes, ces femmes ont mené des réflexions approfondies autour de plusieurs thèmes à savoir : Défis des femmes dans le sport de haut niveau ; Quelles actions pour rendre visible le sport féminin au Bénin ? ; Comment améliorer les performances sportives des athlètes féminines dans le sport de haut niveau ? ; Les femmes dans l’encadrement technique : freins et défis ; Quelles actions pour la promotion des femmes à des postes de direction au sein des instances sportives? La transition de carrière des athlètes féminins après le haut niveau.

 

Après avoir exposé le fruit de leurs réflexions, visant essentiellement la promotion du sport féminin au Bénin, les participantes n’ont pas manqué d’échanger leurs idées autour des différentes problématiques. L’un des problèmes communs relevé par l’ensemble des groupes de réflexions est « la non médiatisation des activités sportives féminines» : un problème récurrent, causé par la timidité ou l’absence de volonté de communication de ces femmes qui pour la plupart, s’éclipsent lorsque le micro leur est tendu.

Pour Julien Minavoa, ces travaux auxquels ont été conviées les femmes, visent à leur « faire prendre conscience de l’état dans lequel se trouve le sport féminin au Bénin, les défis face auxquels elles se trouvent et leur implication directe dans l’émergence du sport féminin au Bénin ». Julien Minavoa a invité le mouvement sportif béninois à une prise de conscience si tant est que nous voulons être au rendez-vous de ce vaste marché mondial que constitue le sport. « Nous voulons y être ; pas en promenade. Nous voulons y être en acteur responsable, en vendeur également »; a-t-il conclu.

 

Audace Azondékon

 

L’article Jif 2020 : Le Cnos-Ben célèbre les femmes du mouvement sportif béninois est apparu en premier sur BeninSports.

Source : BeninSports

Laisser un commentaire

Au quotidien

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives