Journée Internationale du sport au Bénin : Imorou Bouraïma, appelle à la pratique du sport individuel,et annonce le report de l’édition 2020

Prévu pour démarrer le 6 avril dernier, les activités entrant dans le cadre de l’édition 2020 de la journée internationale du sport au service du développement et de la paix qu’organise le comité national olympique et sportif Béninois (CNOS- BEN) avec le financement du Fonds national de développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs (Fndajsl) sont renvoyé au calent grec .

Suite à ce report, sur la radio nationale, le directeur délégué dudit Fonds, Imorou Bouraïma est revenu sur les raisons dudit report. « Malheureusement, nous avons été obligés de reporter les activités qui ont été prévues cette année pour commémorer cette édition de la Journée Internationale du sport au service du développement et de la paix pour des raisons sanitaires que traverse le monde entier », a fait savoir le directeur délégué Imorou Bouraïma, avant de rappeler le menu de la journée qui devait être marquée par une marche ainsi que des séances de réflexion qui regrouperont toutes les couches sociales du Bénin.  » Nous avions prévu que cette journée soit des moments réflexion et de partage des informations avec tous les acteurs sportifs, les fédérations sportives, tous les acteurs politiques, les députés, les maires, même le corps diplomatique. Il sera alors question d’organiser des communications pour tous ces acteurs pour pouvoir véritablement poser les problématiques qui concernent bien sûr le développement du sport au service de la paix », a poursuivi le directeur qui a également souligné l’importance de la pratique des activités sportives.
« Le sport peut se faire chez soi, malgré la fermeture des terrains »

Et pour lui, le sport constitue un vecteur de communication sans équivalent et permet de faire véhiculer des messages de paix qui contribuent à développer l’homme et par conséquent la Nation. A cet effet, il a invité le peuple béninois, chacun pris individuellement, à s’adonner à la pratique du sport. « Je ne vous apprends rien en disant que le sport a beaucoup contribué à la paix dans le monde, surtout chez nous. Je me rappelle du jour où le Bénin jouait son dernier match contre la Zambie, un match comptant pour les qualificatifs de la CAN 2004 (la première CAN du Bénin) au stade de Kouhounou, tout le monde uni derrière le onze national avec comme seul objectif, la qualification du pays. Tout récemment, nous avions vécu la même sensation au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou contre l’Algérie pour la CAN 2019 », a rappelé le directeur délégué du Fndajsl. Il faut rappeler qu’il a donné les motivations du Fonds à financer ces activités chaque année. « Le Fonds national de développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs se retrouve très bien dans sa vision de promotion et de développement du sport au Bénin en restant aux côtés du Cnos Ben pour pouvoir célébrer cette journée », a conclu Imorou Bouraïma.

F.A.

Au quotidien

mai 2020
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives