Journée mondiale de la maladie de Chagas: Moins de 1% des malades reçoivent un traitement

La communauté internationale célèbre le 14 avril 2022, la Journée mondiale de la maladie de Chagas, une maladie causée par le protozoaire Trypanosoma cruzi et connue également sous le nom de trypanosomiase américaine.  “Trouver et signaler chaque cas pour vaincre la maladie de Chagas“, tel est le thème de l’édition 2022 de la Journée mondiale de la maladie de Chagas. Un thème évocateur qui fait référence au faible taux de détection des cas de malades atteints dans le monde.

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), “ moins de 1% des patients atteints de la maladie de Chagas reçoivent un traitement“. « En 2022, nous mettons en lumière la maladie de Chagas et les souffrances qu’elle provoque, et nous en appelons à un accès équitable aux soins et aux services de santé pour toutes les personnes touchées par la maladie. Le thème pour 2022 est « Trouver et signaler chaque cas pour vaincre la maladie de Chagas ». Dans de nombreux pays, les taux de détection sont faibles (<10 %, souvent <1 %) et les obstacles à l’accès à des soins de santé adaptés sont monnaie courante. La maladie de Chagas touche les populations pauvres d’Amérique latine continentale, mais on la trouve de plus en plus dans d’autres pays et sur d’autres continents. On la qualifie souvent de « maladie silencieuse et passée sous silence », car la majorité des personnes infectées n’ont aucun symptôme ou ne présentent que des symptômes extrêmement bénins. Quelques 6 à 7 millions de personnes sont infectées par la maladie de Chagas dans le monde, pour 10 000 décès chaque année » renseigne l’Oms. 6 à 7 millions de personnes sont infectées dans le monde tandis qu’environ 10 000 décès liés à la maladie sont enregistrés chaque année avec 30 000 à 40 000 nouveaux cas chaque année. « La lutte contre la maladie de Chagas ne peut progresser que sur deux fronts – la lutte anti-vectorielle et l’accès au diagnostic et au traitement – et les deux doivent être solides. Un ne suffit pas. Si les deux jambes n’avancent pas à un rythme soutenu, la lutte s’interrompra et les progrès réalisés seront perdus. Sur les 39 000 nouveaux cas qui surviennent chaque année, dans la grande majorité (30 000), l’infection se produit via l’insecte qui transmet la maladie » informe l’Organisation mondiale de la santé.

Notons que pour interrompre la transmission de la maladie de Chagas à l’homme, l’Oms recommande la pulvérisation des maisons et des zones environnantes avec des insecticides résiduels; l’amélioration et propreté de la maison pour prévenir l’infestation de vecteurs; des mesures de prévention personnelle telles que les moustiquaires, les bonnes pratiques d’hygiène dans la préparation, le transport, le stockage et la consommation des aliments; le développement d’activités contextualisées d’information, d’éducation et de communication pour divers acteurs et scénarios de mesures préventives; dépistage des donneurs de sang et aiguillage vers le système de santé de ceux identifiés à risque d’infection; dépistage des donneurs et récepteurs d’organes, de tissus ou de cellules et renvoi au système de santé de ceux identifiés comme présentant un risque d’infection.

A.B

Source : Matin Libre

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives