Koffi Olomidé rejette la proposition d’un dédommagement

20 ans après le drame survenu au Stade de l’Amitié de Cotonou, devenu Stade Général Mathieu Kérékou, quelques heures avant le concert qu’il devrait animer, l’artiste Koffi Olomidé est revenu au Bénin honorer la mémoire des victimes. A la question de savoir s’il allait dédommager les personnes décédées à l’occasion de la manifestation culturelle, le roi de la Rumba congolaise a été clair.

« Vous m’accusez d’assassinat quand vous parlez de dédommagement », c’est ce qu’a répondu Koffi Olomidé lorsqu’on lui a posé la question de savoir s’il allait dédommager les familles des personnes décédées à l’occasion du concert qu’il devrait animer en mai 2003 à Cotonou. Pour lui, dédommager les gens ne relève pas de sa responsabilité. « Moi j’ai de la compassion. Ce n’est pas moi l’organisateur, et l’organisateur n’a pas demandé aux gens de se marcher dessus », a-t- laissé entendre.

Arrivée au Bénin pour honorer la mémoire des victimes, Koffi Olomidé a organisé une messe pour le repos des âmes des personnes décédées à l’occasion de son concert. Il a inauguré un mausolée au cimetière PK14, et rencontré les familles. A l’en croire, tout s’est passé dans une ambiance conviviale.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire