L’essentiel de ce qui a été dit lors du Dialogue Politique

Ouvert jeudi 10 octobre 2019, le dialogue politique national s’est achevé samedi 12 octobre 2019.

Le rapport des recommandations au terme des assises a été adopté par les délégués des partis.

Le rapport lu par Victor Prudent Topanou présente quelques points qui font consensus. Il s’agit notamment du toilettage des textes électoraux afin de permettre à tous les partis politiques de participer aux prochaines élections. S’agissant des doublons, ce sont les candidats qui doivent « être tenus responsables et non les partis politiques ou le candidat qui figure sur plusieurs listes doit être purement retiré ».

Le principe du quitus fiscal est maintenu ainsi que le code.

Au sujet des élections locales, elles devraient se faire uniquement par la CENA.

Le vote de la loi sur le financement des partis politiques doit être effectif.

Les participants ont également souhaité la promotion de la femme dans les sphères de la République.

Par ailleurs, chaque parti a émis le souhait de rencontrer le président.

Aucune exigence à formuler mais avec des doléances telles que : élections générales anticipées en 2020, prochaine lois des finances, libération de certains prisonniers et abandon des poursuites.

A. A. A.

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives