La 14ème édition du répertoire des prix de référence officiellement lancée

Le directeur de cabinet du ministre de l’économie et des finances, Hermann Takou, représentant le ministre Romuald Wadagni a procédé au lancement officiel de la 14ème édition du répertoire de prix de référence à l’usage de l’administration publique dans la matinée de ce mardi 08 septembre 2020. Il s’agit d’un document de référence à l’usage des DPP, DAF, PRMP et autres acteurs de la chaîne d’exécution des dépenses publiques.

Selon le contrôleur financier, Yétongnon Eric Georges, le répertoire de prix de référence est « un outil de planification et une clé de voûte dans l’architecture des dépenses publiques pour la sincérité des paiements budgétaires ».

Pour lui, cette 14ème édition est une opportunité capitale à saisir pour diverses raisons. Il a cité entre autres, le réglage en amont des différents litiges de surfacturation qui naissent au cours des exécutions budgétaires, et l’élaboration des documents prévisionnels sincères qui épargneraient d’un budget irréaliste. La bonne utilisation de ce document selon le contrôleur financier, permettra d’acquérir les biens couramment utilisés par l’administration publique et d’éviter des demandes d’augmentation de prix qui rallongement les délais d’exécution des dépenses.

Dans son discours de lancement, le directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances a souligné que l’assainissement des finances publiques et la bonne gouvernance sont des facteurs importants du Programme d’actions du gouvernement (PAG) auxquels le ministre des finances reste très attaché. Cette 14ème édition du répertoire des prix selon lui, permet de « garantir une plus grande sincérité budgétaire à travers des prévisions justes et transparentes ».

A cet effet, Hermann Takou invite les DPP, DAF, et PRMP à s’approprier du précieux document qu’ils utilisent pour leurs opérations budgétaires, afin qu’elles se fassent suivant les lignes directrices du référentiel.

Le directeur de cabinet a exhorté le contrôleur financier et ses collègues délégués à faire une évaluation de la prise en compte du répertoire des prix de référence dans les différents documents budgétaires et prévisionnels, notamment, les Plans annuels de travail (PTA), et les Plans pluriannuels de passation des marchés publics.

« La direction nationale du contrôle des marchés publics veillera au respect de la prise en compte de cet outil dans les plans de passation des marchés publics avant leur validation », a-t-il annoncé avant de préciser qu’un point régulier de l’utilisation du répertoire par les ministères sectoriels sera fait aux autorités et aux organes compétents.

La cérémonie de lancement a été marquée par une communication de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique, et une autre du Millénium Challenge Accunt (MCA-Bénin).

Le répertoire de prix de référence à l’usage de l’administration publique est un document qui retrace les produits couramment utilisés par l’Administration publique avec des indications de prix. Il garantit la qualité de la dépense publique et l’encadrement du coût de la commande publique depuis l’apparition de sa première édition au cours de l’année 2007. Sa conception tire son fondement de la directive n°7/2009/CM/UEMOA du 26 juin 2009 portant règlement général sur la comptabilité publique au sein de l’UEMOA en son article 92, du décret n°2014-571 du 07 octobre 2014 portant règlement général sur la comptabilité publique en son article 117 et enfin du décret n°2016-624 du 12 octobre 2016 portant attributions, organisation et fonctionnement du Contrôle financier en son article 2, point 9.

F. A. A.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives