La loupe : Tous les regards

Fin du dialogue politique. Neuf partis conviés, huit ont répondu présents. Consensus retrouvé autour de l’essentiel. Patrice Talon enthousiaste et reconnaissant, même euphorique. Réussite? On peut le dire malgré tout.

A présent il reste le reste.

Le reste se résume simplement en quelques points clés et fondamentaux pour la majorité écrasante des béninois. Puis, tous les regards sont tournés vers le décideur final. Le Président de la République.

Les regards attendent impatiemment que le verrou du certificat de conformité soit sauté nettement.

Les regards attendent que sans espièglerie, les conditions de création d’un parti politique au Bénin soient allégées.

Les regards attendent que le statut de l’opposition soit voté sans fioriture.

Les regards n’attendent pas moins le financement public des partis crédibles et représentatifs, dans des conditions exemptes de sournoiserie.

Les regards espèrent que les persécutés politiques retrouvent la liberté.

Les regards attendent de voir ce qui adviendra de la proposition liée aux élections générales.

En résumé, tout le monde souhaite et attend l’apaisement franc et l’assouplissement des lois anti- vagabondage et proliférations des partis politiques.

La majorité écrasante des béninois guettent la bonne ou la mauvaise foi de Patrice Talon.

Il sera difficile pour l’opinion générale et le commun des mortels de pardonner au régime de la Rupture l’échec, ou les jeux de jambe dans la mise en application des résolutions du dialogue politique.

Les adeptes du deuxième dialogue, les mollahs de l’opposition attendent eux aussi de dire au peuple, on vous avait prévenu que c’est un marché de dupe non.

Doigts croisés.

Vive le Bénin éternel.

Dine ABDOU

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives