La production des pierres ornementales et des carreaux lancée

En Conseil des ministres ce mercredi 08 avril 2020, le gouvernement a décidé de la mise en place d’un Comité de Pilotage du Projet d’implantation d’unités de production de pierres ornementales et de carreaux de céramique au Bénin.

Selon le Conseil des ministres, le pays dispose d’importants gisements de pierres telles que le granite, le marbre, le quartzite et autres, de même que de grandes réserves d’argile céramique inexploités, le tout réparti dans plusieurs départements.

Ces divers matériaux selon le goût, représentent des atouts indéniables sur les plans de la durabilité et de l’esthétique des ouvrages, et peuvent être très utiles pour le secteur du bâtiment et des travaux publics, s’ils sont transformés en pierres ornementales ou en carreaux de céramique.

« Les premières explorations effectuées ont confirmé l’intérêt d’organiser la mise en œuvre d’une politique de valorisation de ces ressources minières », précisé le communiqué final de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement.

Au regard des besoins en matériaux de construction générés par les grands travaux d’infrastructures qu’il a initiés, le Gouvernement, précise le Conseil des ministres, a-t-il entrepris d’étudier les modalités d’exploitation du potentiel minier du pays. Raison pour laquelle il a marqué son accord pour le projet d’implantation d’unités de production de pierres ornementales et de carreaux de céramique dans notre pays.

Le projet consistera notamment en la mise en place d’infrastructures d’extraction du granite et du marbre situés sur les sites de Fita, de Mbétécoucou, d’Igangan, de Ouogui et d’Idadjo ; d’une unité de transformation du granite en pierres ornementales ; et d’une unité d’extraction des gisements de kaolin de Kétou et d’Adakplamè ainsi que des gisements de Zogbodomey, en vue de la fabrication de carreaux.

La production qui découlera de cette première phase du projet sera destinée à la satisfaction des besoins nationaux et l’excédent pourra être exporté.

Le Conseil a décidé de mettre en place un Comité de pilotage qui veillera notamment à : préparer une feuille de route pour la conduite du projet et veiller à sa mise en œuvre ; préparer et superviser les études techniques et de faisabilité y relatives.

Le Comité de chargera également de coordonner les actions à mener avec les différentes parties prenantes ; de préparer la création et l’opérationnalisation de la société en charge de la gestion des unités de production.

Les responsables concernés par le dossier sont instruits de travailler à son aboutissement dans des délais convenables, précise le Conseil des ministres.

F. A. A.


Au quotidien

mai 2020
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives