La SGDS-GN lance la gestion digitalisée des déchets

La Société de gestion des déchets solides et de la salubrité du grand Nokoué (SGDS-GN) a lancé le projet de digitalisation des équipements dédiés à la gestion des déchets dans le grand Nokoué grâce à l’appui de la Direction générale du Trésor français à travers le Fonds d’études et d’aide au secteur privé (Fasep).

La première phase du projet de digitalisation des équipements dédiés à la gestion des déchets dans le grand Nokoué consiste à équiper tous les véhicules de collecte de balises GPS (Global Positioning System). Des GPS seront posés sur environ 550 tricycles. Il s’agit également de la mise en place d’une plateforme Web. L’objectif de la plateforme est de retracer les données historiques des parcours des tricycles, créer des activités théoriques pour faire l’analyse entre la théorie et la réalisation. Selon Christophe Sarrut, directeur du Fonds d’études et d’aide au secteur privé (Fasep), « l’idée est de recréer de nouveaux circuits, optimiser les moyens et les personnels pour que la collecte soit plus efficace et moins coûteuse ».

Le grand Nokoué produit annuellement plus de 450 000 tonnes de déchets par an, dont 46% organiques, 5,5% recyclables et 35% de matières fines de sables, indique le directeur général de la SGDS-GN, Valery Lawson.

Une production de déchets que le projet permettra de suivre. Le projet permettra également d’évaluer efficacement les prestations des petites et moyennes entreprises (PME) en charge de la collecte des déchets solides auprès des ménages. Le projet de digitalisation a été financé par la Direction générale du Trésor français à travers le Fonds d’études et d’aide au secteur privé (Fasep).

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives