L’Afrique du Sud du mauvais côté de l’histoire ( Nasser Bourita)

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a fait une déclaration, jeudi 20 octobre 2022, au sujet de l’accueil accordé par le président sud-africain Cyril Ramaphosa au chef de la milice du polisario.

Lors d’un point de presse à l’issue d’un entretien avec son homologue belge Mme Hadja Lahbib, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita s’est prononcé sur l’accueil fait par le président sud-africain Cyril Ramaphosa au chef de la milice du polisario.

« Qu’un torchon ou un tapis rouge ait été dressé n’altère en rien le dossier mais exprime plutôt l’incapacité à influer”, a déclaré Nasser Bourita, jeudi 20 octobre 2022. La position qu’affiche Prétoria dans le dossier du Sahara marocain « nuit aux relations bilatérales et à tout ce qui a été construit, notamment dans les milieux économiques », a poursuivi le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Alors même que la communauté internationale a opté pour une solution basée sur la légitimité internationale, et qui distingue un Etat d’une milice, un drapeau d’un torchon ; l’Afrique du Sud se retrouve du mauvais côté de l’histoire, a indiqué M. Bourita.

A en croire le ministre, le Maroc n’est pas surpris par ce qui se produit. « C’est quelque chose à laquelle on s’est habitué, et qui n’a aucun effet. (…) tout ce que l’Afrique du Sud a semé par le passé, elle le récoltera à l’avenir, à savoir qu’il n’y aura aucun impact sur le dossier, son évolution et la direction qu’il prend », a expliqué SEM. Nasser Bourita

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives