Le 2ème adjoint au maire plaide pour le renforcement de la sécurité

La localité de Monsey à Karimama a été la cible d’une attaque ce mardi 26 avril 2022. Dans un entretien accordé à Frissons radio, le 2ème adjoint au maire, Ahmadou Bonkanon a plaidé pour le renforcement de la sécurité des personnes et des biens dans la commune.

Un policier tué, un autre blessé, le commissariat incendié, et un véhicule brûlé, c’est le bilan de l’attaque armée survenue à Monsey en ce début de semaine. Cette attaque selon le 2ème adjoint maire, a créé la psychose au sein de la population. Certains ont commencé à fuir vers le bas-fond, et ne reviennent dans leurs maisons que le lendemain matin.

L’élu communal apprend que depuis qu’il est né en 1966, c’est la première fois qu’une attaque armée survient dans la localité. « Ceux qui protègent, on commence à les tuer ? […]. Ça ne va pas. On veut du renfort hein. L’Etat n’a qu’à essayer de voir, de nous envoyer les militaires. Aidez-nous, […], c’est eux seulement qui peuvent nous sauver », a confié l’élu communal avant de préciser qu’avec la peur au ventre, les populations ne pourront se rendre dans les champs. Ce qui amenerait la famine dans le pays.

F. A. A.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives