Le Bénin, futur hub technologique d’Afrique de l’Ouest ?

À l’heure où la numérisation des sociétés africaines s’accélère, encouragée à la fois par la conjoncture sanitaire qui limite les interactions physiques et par une volonté d’inclusion des populations, le Bénin semble bien parti pour s’imposer comme une référence en Afrique de l’Ouest.

Alors que le pays ne cache pas son ambition de devenir le centre névralgique des services numériques dans la sous-région, le rapport 2020 de l’Alliance for Affordable Internet (A4AI) relatif à l’accessibilité d’Internet conforte le Bénin dans ses objectifs. Avec un score de 56,5% en matière de disponibilité des infrastructures , il réussit à se positionner comme une référence à l’échelle du continent. Ces bons résultats viennent récompenser une stratégie de positionnement réussie, menée par le chef de l’Etat Patrice Talon depuis son arrivée au pouvoir.

Dans son programme pour le mandat 2016-2021, le Président Talon affirmait ainsi clairement sa volonté d’ « utiliser les TIC comme catalyseur de dynamisme économique et de modernisation ». Parmi les actions à entreprendre figuraient notamment le fait de stimuler la création d’entreprises dans le domaine des TIC et de procéder à une dématérialisation de la plupart des démarches administratives. Des besoins structurels que l’apparition du Covid-19 n’a fait que renforcer. Face à cette crise sans précédent qui affecte profondément nos modes de vie, les préconisations d’organisations internationales (ONU, Banque mondiale, OCDE…) se multiplient en effet pour appeler à une transformation digitale du continent africain.

Volontarisme de l’Etat

En ce sens, le rapport 2020 de l’A4AI est un excellent signal pour le Bénin, qui prouve notamment la bonne anticipation du gouvernement en matière de démocratisation de l’accès à Internet et la concrétisation de ses objectifs. Le rapport comprend deux volets, tous deux essentiels au développement technologique en Afrique : la disponibilité des infrastructures pour étendre l’accès à Internet, et l’accessibilité de la connexion Internet. Sur le premier point, le Bénin affiche 56,51% de disponibilité des infrastructures, faisant figure de référence sur le continent, devançant notamment le Kenya et la Côte d’Ivoire. Autre volet où le Bénin se distingue, celui de l’accessibilité de la connexion Internet, avec un score de 60,02 sur 100. Le pays figure ainsi en deuxième position derrière le Sénégal et devant le Cambodge parmi les pays en développement (27e au classement général).

Innovation « made in Africa »

Outre ces statistiques éloquentes, la stratégie de positionnement du Bénin dans l’écosystème Tech se traduit également par la concrétisation de projets majeurs, à l’instar de l’incubateur Sèmè-One. S’inspirant des exemples kényans et rwandais qui se sont imposés comme des hubs technologiques dans leur sous-région respective, le Président Talon avait fait part de son intention de faire du Bénin un modèle en Afrique de l’Ouest. En inaugurant en juillet dernier l’incubateur Sèmè-One, un espace de 4 250 m2 dédié au développement de start-ups innovantes, le pays affichait clairement sa volonté d’attirer et d’accompagner divers projets ambitieux favorisant un développement durable et inclusif. Cet incubateur s’inscrit lui-même dans un projet plus global, Sèmè-city, dont la vocation régionale est affirmée : ce hub est destiné aux étudiants et entrepreneurs des pays d’Afrique de l’Ouest, mettant à leur disposition les conseils et ressources nécessaires à la réalisation de leurs projets. Comme le souligne la directrice générale de Sèmè-City, Claude Borna, il s’agit d’ « un lieu unique qui accompagne et forme les talents de demain, qui fait la promotion de l’innovation made in Africa ».

Au final, le programme Tech mené par le Président Talon depuis son arrivée à la tête de l’Etat en 2016 commence à porter ses fruits, permettant au Bénin de s’imposer comme un moteur du développement technologique dans la sous-région, et ce à un moment crucial du fait du bouleversement des modes de vie du fait de la crise du Covid-19.

La Rédaction

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Archives