Le Bénin prend des mesures face à une menace de famine sous-régionale

Une famine plane sur les pays de la sous-région africaine au regard de la hausse du prix des intrants agricoles. Mais le gouvernement béninois a anticipé sur la situation, a fait savoir le ministre d’Etat en charge de l’économie et des finances Romuald Wadagni, dimanche 03 avril 2022, sur ‘’Débat Public”.

Les agriculteurs des pays africains sont confrontés à l’indisponibilité des intrants agricoles. Le prix des intrants agricoles est en hausse de 20% dans le monde. Le prix d’achat de l’urée est passé de 12.000 à 40.000 FCFA. « La plupart des pays dans la sous-région sont menacés de famine dans les prochains mois parce que le prix des intrants agricoles ne fait que monter alors qu’il n’y en a pas assez », a alerté Romuald Wadagni, ministre d’Etat en charge de l’économie et des finances, dimanche 03 avril 2022, sur ‘’Débat Public”.

Le gouvernement du Bénin a pris des mesures pour rendre disponibles les intrants aux agriculteurs lors de la campagne 2022-2023. Pour cette campagne agricole, d’importantes subventions sur les intrants ont été mises en place pour faire baisser les coûts. De plus, des mesures complémentaires seront prises. « Je pense que pour mercredi prochain, nous allons faire des annonces pour permettre à nos producteurs de maïs, mil, sorgho, d’avoir accès aux intrants à des prix très bas », a rassuré le ministre d’Etat. M. Wadagni n’a pas manqué d’appeler les agriculteurs au civisme pour éviter des sorties d’intrants du Bénin.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives