Le Burundi veut s’inspirer des bonnes pratiques du Bénin

La Première dame du Burundi Angeline Ndayishimiye et sa délégation ont visité, vendredi 11 juin 2021, quelques Ecoles primaires publiques (Epp) à cantine scolaire. Il s’agit de l’Epp Fingninkanmè dans la commune de Dangbo et l’Epp Goulo Sodji à Zê.

Dans le cadre de sa visite d’étude du programme de cantines scolaires du Bénin, la Première dame du Burundi Angeline Ndayishimiye et sa délégation ont sillonné, le 11 juin 2021, les Ecoles primaires publiques (Epp) Fingninkanmè dans la commune de Dangbo et Goulo-Sodji dans la commune de Zê.

Accompagnées du Ministre béninois de l’Enseignement maternel et primaire, du Directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l’Afrique de l’Ouest et du centre Chris Nikoï, du représentant résident du PAM au Bénin et d’autres personnalités, Mme Angeline Ndayishimiye et sa délégation sont allées visiter et apprécier les fruits du partenariat entre le PAM et ses partenaires y compris les résultats de l’engagement communautaire autour des cantines scolaires en vue de la pérennisation du programme d’alimentation scolaire au Bénin.

Au cours de cette visite à l’Epp Fingninkanmè, première étape de la tournée, les écolières et écoliers et la communauté sont mobilisés par endroits pour la circonstance pour accueillir chaleureusement la Première dame du Burundi.

L’exposé sur l’approche Choithrams, la visite guidée de l’école en passant par le moulin, la cuisine, le réfectoire et le jardin de la cantine scolaire ainsi que les échanges avec la communauté ont permis à l’assistance de comprendre l’importance du partenariat dans la réussite du programme d’alimentation scolaire. Mieux ces infrastructures bien entretenues par la communauté de Fingninkamè sont les fruits du partenariat PAM-Choithrams au profit de cette école.

Satisfaite des constats faits et des informations reçues à travers les échanges, la délégation burundaise a félicité le Bénin pour le succès de son programme et sa détermination à travailler en synergie avec les partenaires sur tous les plans.

« Certes, nous avons une organisation similaire mais nous avons quand-même retrouvé ici au Bénin des choses nouvelles qui vont nous inspirer dans l’organisation et la gestion des cantines scolaires dans notre pays », a confié le Ministre de l’éducation du Burundi, Dr François Havyarimana.

Après avoir donné à manger à quelques écoliers à la cantine, cap a été mis sur l’Epp Goulo-Sodji dans la commune de Zê, où la délégation était attendue.

Là aussi l’accueil a été chaleureux. La communauté de Goulo-Sodji est particulière dans l’appropriation réelle du programme d’alimentation scolaire. Grâce à son implication dans la gestion, l’organisation et le fonctionnement de la cantine scolaire, l’école dispose d’un jardin, d’une bananeraie et d’un champs d’ananas sur une superficie de trois (03) ha.

Cet engagement de la communauté a été salué par les hôtes. La délégation burundaise qui, une fois encore reconnaît que le Bénin est très avancé dans le programme des cantines scolaires, fait de cette école un exemple à suivre par d’autres.

« Nous vous remercions pour toutes les informations que vous nous aviez données. Elles nous permettront de mieux gérer la cantine scolaire », a déclaré le ministre François Havyarimana.

Juliette Mitonhoun

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives