Le financement de la BOAD exposé aux acteurs du secteur privé

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) en collaboration avec le Conseil National du Patronat (CNP) du Bénin et la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) a organisé ce vendredi 08 avril 2022, un atelier d’information en faveur du secteur privé. La séance a réuni à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou, la représentante du président de la BOAD Mme Maryse Lokossou, les chefs d’entreprises et opérateurs économiques, les cadres de la BOAD et les autorités du CNP et de la CCIB.

Exposer les conditions de financement de la BOAD aux chefs d’entreprises, afin d’aboutir à un taux plus élevé du financement du secteur privé au Bénin. C’est l’objectif de l’atelier organisé par la BOAD en partenariat avec le Conseil National du Patronat (CNP) du Bénin et la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB). L’atelier portant sur le thème ‘’La nouvelle stratégie d’intervention de la BOAD en faveur du secteur privé”, s’inscrit dans la dynamique insufflée par le nouveau plan stratégique de la BOAD dénommé ‘’Plan Djoliba”. Selon la directrice de Cabinet du Président de la BOAD, Maryse Lokossou « le plan Djoliba a adopté une approche sectorielle visant à faire de la Banque, une banque d’experts apportant des solutions pertinentes aux besoins de ses clients ». Les cinq (05) domaines d’intervention du plan sont : les infrastructures et économie numérique, l’énergie et les ressources naturelles, la santé, l’éducation et l’immobilier, l’agriculture et l’agro-industrie et enfin les institutions financières et les participations.

« Cette approche est en droite ligne avec les défis du Plan d’Actions du Gouvernement, notamment ceux ‘’d’accroître la productivité et la compétitivité de l’économie béninoise, de réaliser le boom industriel, l’autonomie et la transition énergétique” », a déclaré la représentante du président de la BOAD. La Banque poursuit-elle met en place différentes actions, en vue d’accroître sa capacité à satisfaire les besoins de ses clients, que sont les Etats et le secteur privé de la sous-région. Le portefeuille privé de la BOAD au Bénin représente à date environ 8 % de ses engagements dans le pays, alors que le secteur privé représente en moyenne 21 % de ses engagements globaux. La stratégie actualisée permet non seulement à la BOAD de renforcer son action en faveur du secteur privé de l’UEMOA de façon générale et particulièrement de relever le taux de financement du secteur privé au Bénin.

Un financement de 3 300 milliards sur la période 2021-2025

A cet atelier, Almamy Mbengue directeur départemental développement pays chez BOAD a présenté aux chefs d’entreprises la stratégie d’intervention de la BOAD. Le Plan stratégique Djoliba 2021-2025 repose sur trois axes opérationnels. Il s’agit de renforcer l’intégration régionale, de créer de la valeur et d’emplois productifs et de renforcer la résilience au changement climatique. A travers le plan Djoliba 2021-2025, la BOAD veut apporter un financement de 3 300 milliards sur le quinquennat dont ¾ pour le secteur public et ¼ pour le secteur privé. « Nous souhaitons que le secteur privé puisse développer des projets contenus dans le PAG mais en alignement avec le Plan stratégique de la BOAD pour faciliter l’accompagnement », a affirmé Almamy Mbenguen. La BOAD intervient sous la forme de prêts à long et moyen terme, la prise de participation au capital d’entreprises ou des Institutions Financières Nationales (IFN), le financement d’opération à court terme, les garanties d’emprunts obligataires, l’arrangement de financements de projets et le Conseil financier.

Les directeurs de départements sectoriels de la BOAD ont exposé les objectifs d’impacts dans les secteurs prioritaires. Au terme des présentations, les chefs d’entreprises ont posé des questions sur les conditions de financement, les critères d’éligibilité au financement, le taux de financement, le délai d’instruction des dossiers etc. « Nous sommes intéressés par la capacité de financement de la BOAD », a indiqué le président du Conseil National du Patronat (CNP) du Bénin. Eustache Kotingan n’a pas manqué d’insister sur des aspects pouvant permettre à la BOAD d’atteindre son objectif ; celui de relever le taux de financement du secteur privé au Bénin.

Les Chefs d’entreprises peuvent compter sur l’assistance de la mission résidente de la BOAD au Bénin. « La Mission Résidente est à votre entière disposition pour vous appuyer dans le montage et la maturation de vos projets mais également pour vous orienter », a rassuré la Cheffe de la Mission Résidente de la BOAD Mme Reine Ayeva.

A.Ayosso

A propos de la BOAD

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l’institution cœur de cible du financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Quest Africaine (UMOA). Elle a été créée par Accord signé le 14 novembre 1973. La BOAD est devenue opérationnelle en 1976. Les Etats membres sont : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Son siège est fixé à Lomé (Togo). Sa mission est de promouvoir un développement équilibré des États membres et contribuer à l’intégration économique et financière des États de l’UEMOA.

L’impératif qui guide le choix et la mise en oeuvre des priorités du Plan stratégique 2021-2025 est d’augmenter l’impact des interventions de la Banque en termes de résultats de développement. A cet effet, il s’agira de focaliser les interventions sur cinq domaines clés et de doter la BOAD de tous les moyens financiers et humains nécessaires pour répondre de façon efficace aux défis liés au développement durable et inclusif des pays de l’Union, y compris les chocs comme celui créé par la pandémie de la covid-19. La vision actuelle se présente comme suit : BOAD, la Banque de référence, pour un impact durable sur l’intégration et la transformation de l’Afrique de l’Ouest.

Quelques images de l’atelier







Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives