Le Parlement marocain rejette les accusations du Parlement Européen

Ce mercredi 08 février 2023, s’est tenue au siège du parlement marocain, une conférence-débat et d’information. La séance est consacrée aux attaques hostiles et flagrantes du Parlement Européen contre le Royaume.

Cette conférence – débat s’inscrit dans le cadre du prolongement des actions prises par le Parlement marocain pour protester contre la pseudo-résolution votée par les élus européens, il y a quelques jours, s’inquiétant de la liberté de la presse et d’allégations de corruption au Maroc. A l’issue de cette réunion, les parlementaires du Maroc avaient décidé unanimement de « reconsidérer » les relations avec le Parlement Européen et rejeté toute « ingérence » dans les affaires du Maroc.

Le Président de la Commission Parlementaire Mixte (CPM) Maroc-Union Européenne (UE), Lahcen HADDAD, a profité de l’occasion pour signaler que le Maroc fait face à un nombre d’eurodéputés qui se servent du Parlement Européen comme plateforme pour attaquer le Maroc de manière organisée et avec de grands moyens. Le Président de la Chambre des Représentants, Rachid TALBI ALAMI appuie en notifiant que cet agissement est également contraire à l’esprit du partenariat Maroc-UE, un partenariat portant sur des questions stratégiques pour l’avenir de la région et du monde (lutte contre le terrorisme, gestion de la migration, dérèglements climatiques, paix), dans lesquelles le Maroc assume de grandes responsabilités.

Les participants à cette conférence-débat et d’information ont affirmé que le Royaume du Maroc, qui dispose de tous les moyens garantissant et préservant les droits de l’Homme, n’est pas tenu de fournir un certificat de bonne conduite en la matière, ont-ils affirmé.

La conférence-débat a réuni des parlementaires, des représentants de la société civile, des experts et des juristes, qui ont relevé que le Royaume n’est pas devant l’obligation de se justifier ou de prouver son innocence, rejetant que le Maroc soit l’objet de surenchères au sein du Parlement Européen.

Josué SOSSOU

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire