“Le porte à porte”, une pratique qui viole du Code électoral

L’une des pratiques souvent observée au Bénin à la veille d’un scrutin, est le “porte à porte”. En violation des dispositions de la loi portant Code électoral, il consiste pour les candidats à une élection ou leurs soutiens, à se rendre nuitamment auprès des électeurs avec divers dons afin de solliciter leurs suffrages.

Ce dimanche 08 janvier 2023, les béninois iront aux urnes élire les députés de la 9e législature. Pour une première fois dans l’histoire du Bénin, 109 députés dont 24 femmes au moins seront élus.

Mais la nuit du samedi 07 janvier, veille du scrutin dirait-on, sera très longue pour certains acteurs politiques, ou leurs soutiens. Ceci en raison du “porte à porte”, une stratégie très prisée de campagne de proximité qui permet à un parti ou à un candidat, de rallier encore plus d’électeurs à sa cause, ou d’obtenir le plus de voix.

Des observations faites, il s’avère que c’est la période au cours de laquelle certains acteurs politiques déploient d’importantes ressources dans le seul but de convaincre davantage les électeurs. C’est l’occasion de tous les dons en nature ou en espèce ; ou encore de “contrats” entre électeurs et candidats (vote contre un don x ou y), et parfois soutenus par une preuve.

Dans certaines localités du pays, les acteurs politiques font usage de tous les moyens pour réussir cette opération. Des cultes “Oro” ou “zangbeto” seraient parfois mises à contribution afin d’empêcher les candidats des camps adverses.

La campagne électorale lancée le 23 décembre 2022 par la Commission électorale nationale autonome s’est achevée vendredi 06 janvier 2023 à 00h. Suivant les dispositions de l’article 47 de la loi № 2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral en République du Bénin, le “porte à porte” est interdit. « Nul ne peut, par quelque moyen ou sous quelque forme que ce soit, faire campagne électorale en dehors de la période prévue », stipule cet article.

Plus de 6,6 millions d’électeurs répartis dans 17 749 postes de vote ont le choix ce dimanche entre le Bloc Républicain (BR), l’Union Progressiste le Renouveau (UPR), le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (MOELE-BENIN), l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN), le Mouvement populaire pour la libération (MPL), Les Démocrates et la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE).

F. A. A.

Source : 24 Heures au Bénin

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives