Le vent de la Évaluation diagnostique souffle vers les universitaires

La Rupture continue ses réformes dans l’enseignement. Après les secteurs des enseignements maternel et primaire puis secondaire, c’est le tour des universitaires dans les tout prochains jours.

Le gouvernement prévoit une évaluation diagnostique à leur endroit.

La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan, a dévoilé la nouvelle à l’université de Parakou vendredi 11 octobre. Dans son discours au monde universitaire, Yayi Ladékan a fait comprendre aux enseignants d’université la décision du président de la République.

« Le chef de l’Etat a dit qu’après le niveau primaire et secondaire, ce sera le tour du supérieur (rires). Vous comprenez que j’ai souri et j’ai répondu oui, nous sommes prêts. Oui, nous sommes prêts. Autrement ça cacherait quelque chose. Voilà que je l’ai dit en votre nom, alors soyons prêts. Soyons vraiment prêts », a-t-elle souligné à ses collègues. Bientôt les enseignants du supérieur vont composer à l’instar de ceux du primaire et du secondaire.

G.A.

Au quotidien

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives