Législatives 2023/Campagne électorale: Yayi : simple foule ou électeurs convaincus ?

Yayi Boni enflamme la toile et fait l’actualité de certains médias depuis son apparition inattendue à son portail aux côtés des femmes du Littoral qui sont allées lui présenter leurs vœux, le 1er janvier 2023 tôt le matin à Cadjèhoun. Battra-t-il ou non campagne au profit du parti Les Démocrates dont il est le président d’honneur ? Avec sa casquette de Médiateur de la Cedeao dans la résolution de la crise en Guinée, et plus est la participation in extremis du parti d’opposition de la flamme de l’espoir aux législatives du 8 janvier 2023, un repêchage que d’aucuns ont lié à un deal politique avec le pouvoir de Patrice Talon, beaucoup d’observateurs et d’analystes de la chose politique ont misé sur une réserve de l’ancien chef de l’État. Mais erreur. Le prédécesseur de Patrice Talon déjoue les analyses. Tel un moteur Diesel, il a d’abord commencé par de « banales » rencontres sans déclaration à son domicile pendant la période de pré-campagne quand, patatras des centaines de groupes de femmes du Littoral lui ont rendu visite et il leur a déclaré urbi et orbi qu’il reste et demeure  » démocrate  » et que le jour du scrutin il votera le parti au logo de la flamme. Le contre-pied parfait des analyses le voyant loin de la campagne électorale interviendra juste le lendemain, 2 janvier. Yayi Boni fut aperçu dans le département du Plateau précisément à Kétou drainant une immense foule compacte. Et c’est parti pour un périple qui le conduira, sans risque de se tromper, dans tout le pays puisqu’après Kétou, la même mobilisation a été constatée autour de l’ancien chef de l’État à Savè, Parakou, Tchaourou, etc. En tout cas, Yayi Boni continue de ratisser large sur le terrain au profit du parti Les Démocrates. Se fondant sur ce déplacement du président d’honneur du parti au logo de la flamme jaune, certains analystes affirment déjà que le leader charismatique des Démocrates joue son baroud d’honneur.  D’autres avancent carrément qu’il faut faire la différence entre la foule et les vrais électeurs acquis à la cause de ce parti d’opposition. Ces populations qui se déplacent à chaque étape du périple pour écouter le mot d’ordre de l’ancien président de la République (2006-2016) sont-elles réellement la foule qui pourrait surprendre désagréablement le jour du vote ? Ou bien est-ce vraiment la foule-électorat des Démocrates ? Aussi bien Yayi Boni que son parti et l’ensemble du peuple béninois et la communauté internationale seront fixés au soir du 8 janvier 2023. Ce n’est qu’une question de quelques jours.

 Worou BORO

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives