Législatives 2023/Difficulté d’obtention de certificat de résidence: Moele-Bénin alerte et dénonce des machinations

Le Parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) est monté au créneau ce lundi, 24 octobre 2022 pour dénoncer des manœuvres visant à empêcher le parti de participer aux prochaines élections législatives.

 

Face aux professionnels des médias, le président du parti Moele-Bénin, Jacques Ayadji a évoqué des difficultés d’obtention de l’attestation de résidence par des militants et candidats du parti politique. Alors que l’attestation de résidence se révèle être une pièce maîtresse dans la constitution des dossiers de candidature aux élections législatives de janvier 2023, le parti s’indigne et dénonce des machinations de certaines mairies visant à empêcher Moele-Bénin de prendre part à la compétition. Pour Jacques Ayadji, il est inconcevable que des mairies refusent de délivrer un certificat de résidence à un citoyen sous prétexte qu’il serait né hors du Bénin. Chose curieuse, le certificat de résidence finalement délivré par le Chef d’arrondissement suite à l’intervention du parti, sera rejeté par la mairie. Dans d’autres communes, le certificat de résidence délivré comporterait des irrégularités. Alors que la Cena exige que soit renseigné sur ladite pièce la date à laquelle le candidat ou militant s’est installé dans la commune, des certificats de résidence ont été délivrés sans précision de la date exacte, déplore Jacques Ayadji. A l’en croire, un candidat s’est fait délivrer la pièce dans sa commune mais il y est précisé qu’il réside dans une autre commune. Malgré les démarches entreprises par le parti pour faire corriger le tir, rien n’y fit. Moele-Bénin alerte l’opinion publique et dénonce. « Nous allons faire entendre raison à ces maires…Nous allons nous battre pour cela » a-t-il rassuré tout en exhortant les structures compétentes à prendre leurs responsabilités afin que les instructions soient données pour corriger le tir. Il a, par ailleurs, témoigné sa gratitude à l’Anip, la Direction générale des Impôts et toutes les structures facilitant la tâche aux partis politiques dans la constitution des dossiers pour les législatives 2023. Il n’a pas manqué de rassurer que rien n’empêchera le parti de transmettre sa candidature dans les délais.

A.B

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives