Législatives de 2023 au Bénin : Soupçons de manœuvres d’exclusion

Des machinations seraient en cours pour écarter certains partis de la course, dans le cadre des Législatives de janvier 2023.  Lors d’une sortie médiatique, lundi 24 octobre 2022, le président du Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) alerte l’opinion publique nationale et internationale sur les difficultés que rencontrent les candidats de sa liste pour l’obtention des pièces devant constituer le dossier de candidature.  Il s’agit, dans le cas d’espèce, de l’attestation de résidence. Jacques Ayadji évoque des cas de refus de délivrer ladite pièce à un candidat sous prétexte qu’il serait né hors du Bénin. Après l’intervention du parti, le certificat de résidence, finalement délivré par le chef d’arrondissement, sera rejeté par la mairie. Ailleurs, il est délivré avec des irrégularités, ne comportant pas, par endroits, la date exacte où le citoyen s’est installé dans le quartier ou même avec la mention que le citoyen réside dans une autre commune. Le président de Moele-Bénin promet faire entendre raison à ces maires. A l’en croire, si les pièces en question manquent aux dossiers ou sont délivrées hors délai, c’est le parti qui pourrait ne pas participer aux élections législatives. Du coup, tout ça serait-il fait à dessein, dans le seul but de voir Moele-Bénin écarté ?

L’Up-R et le Br à la barre

A part la Fcbe de Paul Hounkpè qui contrôle quelques mairies dans le septentrion, la plupart des maires sont majoritairement Up-R ou Br. Il va sans dire que les récriminations de Jacques Ayadji, quant aux difficultés rencontrées par son parti dans la délivrance du certificat de résidence, sont à l’encontre des partis Up-R et Br. Dès lors, on peut soupçonner que ce n’est pas pour rien qu’ils agissent ainsi.  Voudraient-ils éliminer les autres concurrents afin de baliser le chemin pour une élection non inclusive, comme en 2019 ? Ces maires Up-R et Br, auraient-ils reçu des consignes afin de torpiller le vœu du chef de l’Etat de voir tous les partis, qui le désirent, aller aux élections ? Si tel n’est pas le cas, les premiers responsables des partis Up-R et Br doivent dégager toute responsabilité dans les manœuvres en cours. Ils doivent rappeler à l’ordre les maires qui s’adonnent à ce stratagème croyant servir la cause de leurs partis respectifs.

B.H

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives