Législatives du 08 janvier 2023 : Trois jours, zéro candidature déclarée à la CENA

Les partis politiques sont toujours attendus à la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) 3 jours après le lancement du dépôt de dossiers de candidature pour les législatives du 8 janvier 2023. Lancée le vendredi 28 octobre dernier, la phase d’enregistrement des candidatures va prendre le mercredi 02 novembre prochain.

Tout est apprêté à la CENA pour enregistrer les dossiers de candidatures des partis politiques pour les législatives de 2023. A l’ouverture ce vendredi matin, seuls les agents de la CENA sont à leur poste devant les dispositifs affrétés pour le travail. Des observateurs de la société civile et la presse étaient au rendez-vous pour constater les enregistrements. Mais aucun parti politique n’a fait son apparition durant les 3 premiers jours après le lancement du dépôt. Selon Hervé Zinzindohoue, chef service de la planification des opérations électorales, les cadres sont prêts et attendent les partis politiques. Il ne s’en inquiète pas, ils sont habitués à ce scénario, confie-t-il en affirmant qu’ils viendront en masse au dernier jour. C’est pourquoi déclare-t-il, la CENA par expérience a prévu une prolongation des heures de réception de 18h à 00h le dernier jour. Selon son explication, deux équipes se relayent le matin et l’après-midi. La première assure la permanence de 08h à 12h30 et la deuxième prend le relai à 14h30 pour finir à 18h.

Un dispositif installé, des innovations à la CENA

La CENA est prête, a déclaré Hervé Zinzindoué. Le chef service de la planification des opérations électorales a fait visiter le dispositif mis en place pour enregistrer la déclaration de candidature des partis politiques. Quatre salles catégorisées en deux types sont aménagées pour les différentes opérations. La première salle est une tente bien espacée pouvant accueillir trois partis en même temps. A l’intérieur de cette salle, les agents vont accueillir simplement les délégations des partis en marquant l’heure d’arrivée dans un registre car c’est ce document qui va servir au tirage pour le positionnement sur le bulletin unique. Les délégués de chaque parti passeront pour tirer leur positionnement suivant l’heure d’arrivée, a expliqué le guide de circonstance. Les trois autres salles serviront toutes à l’enregistrement des dossiers de candidature. A l’intérieur des salles sont disposés plusieurs ordinateurs à l’intérieur desquelles sont installées les solutions informatiques devant servir à l’enregistrement numérique des déclarations. Cela n’empêche pas les partis de constituer des dossiers physiques. « Pour les législatives du 08 janvier 2023, la CENA a mis à la disposition de l’ensemble des partis une solution informatique pour faciliter l’enregistrement et la déclaration des candidatures. Au niveau des partis politiques, ils ont été formés à l’utilisation de cette solution informatique. A quelques différences près, c’est la même solution informatique que nous allons utiliser également à la CENA pour recevoir les dossiers. La CENA a tout fait pour faciliter l’enregistrement et l’arrangement des dossiers au niveau des partis politiques. Il est vrai que l’utilisation de la solution informatique est facultative mais les partis qui vont l’utiliser vont venir à la CENA avec des dossiers bien montés », a déclaré Hervé Zinzindohoue.
Ange M’poli M’TOAMA

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives