Les cheminots perçoivent un demi-salaire depuis deux ans

Les cheminots de Bénirail (ex-Ocbn) sont mécontents. Ils observent depuis le mercredi 20 avril 2022, un mouvement d’humeur pour exiger l’amélioration de leurs conditions de travail.

24 mois de demi-salaire, des cotisations non reversées et des avancements bloqués depuis six (06) ans ; ce sont les situations auxquelles les cheminots de Bénirail sont confrontées depuis des années. Mécontents de leur vie de misère, ces cheminots réunis devant la gare Centrale de Cotonou exigent l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. « Les cheminots ne perçoivent plus la totalité de leur salaire. Depuis le 23 avril 2020, nous percevons la moitié du salaire. Même, ceux qui sont au SMIG (Salaire minimum interprofessionel garanti) ont vu leur salaire divisé en deux. Il y a des gens qui perçoivent 20.000 FCFA », a déclaré César Hékponhoué, président des Cheminots Patriotes du Bénin et du Niger.

Selon les informations recueillies sur le terrain, il y a des cheminots qui perçoivent la modique somme de 15.000 FCFA, 12.000 F et même moins pour certains. « C’est difficile pour nous de vivre, de payer le loyer et de subvenir aux besoins de nos familles. Nous sommes des pères de famille et nous souffrons depuis deux années. Notre retraite n’est même pas assurée », a confié un cheminot.

Les raisons évoquées pour justifier les conditions actuelles des cheminots sont entre autres la crise de la Covid-19 et la décision de justice de 2015 qui ordonne la cessation des travaux.

Les cheminots ont mené des démarches auprès de la direction générale de Bénirail et initié des rencontres mais il n’y a pas eu d’amélioration. « Notre direction générale ne nous considère pas et nous ne traite pas bien. Nous voulons que nos conditions de vie et de travail changent. Que nous ayons un bon salaire pour pouvoir payer le loyer et prendre soin de nos familles », a affirmé le président des Cheminots Patriotes du Bénin et du Niger. Les cheminots ont décidé d’observer leur mouvement de mécontentement jusqu’à satisfaction de leur revendication. Benirail a été créé par le Bénin et le Niger en remplacement de l’ex-OCBN (Organisation commune Bénin-Niger des chemins de fer).

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives