Les conducteurs des bajaj attirés par la micro- finance GROSAUDECO

Afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie, et notamment des femmes, des jeunes et des ruraux, l’association sans But lucratif, Alliance for a Better Generation (ABG) a créé une micro finance dénommée GROSAUDECO. Cette dernière attire tous jusqu’aux conducteurs de Bajaj. Ils se sont organisés en groupe et ont ouvert un compte commun dans la dite micro finance. C’était ce 24 Août 2021 à Bujumbura.

L’inclusion financière de la population, c’est-à-dire l’accès aux services financiers tels que le micro-financement, est un enjeu important pour le Burundi, afin de soutenir le développement d’un tissu de petites entreprises, source de dynamisme économique, de créations d’emplois et de revenus. Un objectif phare de la micro finance GROSAUDECO mis en place par l’ABG.

Ce n’est plus à démontrer, les services de micro finance, lorsqu’ils sont bien adaptés aux besoins des clients, ont un impact positif sur les populations pauvres, qui peuvent sécuriser leur épargne, saisir des opportunités entrepreneuriales, ou investir dans des biens durables (comme le logement et l’éducation). C’est dans cette optique qu’un groupe de conducteurs de bajaj « Tubeho neza », en mairie de Bujumbura ont décidé d’ouvrir un compte commun dans la micro finance GROSAUDECO.

« Nous avions entendu les multiples bienfaits de cette micro finance. Par ailleurs, nous avons vu de nos propres yeux les avantages qu’offre GROSAUDECO. Des amis ont ouvert des comptes et dans peu de temps ils ont déjà investi et aujourd’hui vivent bien. Nous voulons tous évoluer dans la vie. Nous avons compris que cela ne pourra pas être possible si nous ne conjuguons pas nos efforts. Etant conducteurs de bajaj, nous ne gagnons pas assez d’argents car nous travaillons pour les autres. Dans notre plan, nous voulons acheter nos propres bajaj et être enfin maîtres de nous-mêmes. Nous nous sommes mis en groupe pour maximiser nos chances et grâce à GROSAUDECO nos rêves deviennent réalité. Nous remercions l’association ABG et sa micro finance pour cette opportunité ». Ces propos sont de M. Kavamahanga J.Bosco, représentant du groupe « Tubeho neza » desdits conducteurs des bajaj.

Ils ont interpellé tout le monde à intégrer les micros finances, surtout GROSAUDECO qui est très proches des populations exclues financièrement mais aussi de travailler en coopérative afin de favoriser un développement inclusif.
E. Allickan Niragira

Source : AfricaImmo Bénin | ABG

Au quotidien

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives