Les procédures de la Banque Mondiale en passation de marchés au centre d’une formation

Une soixantaine d’acteurs de la chaîne de passation de contrôle des marchés publics à savoir : ceux intervenants au sein de la Direction nationale de contrôle des marchés publics, ceux de la Direction nationale du contrôle financier, ceux des Ministères et ceux des Institutions au sein desquelles se trouvent les projets sous financement de la Banque Mondiale mais aussi d’autres cadres intervenants dans cette chaîne sont en atelier de formation depuis lundi 4 avril 2022 à l’hôtel Golden Tulip Le Diplomate.

Les notions relatives aux problèmes systémiques en passation des marchés ; les méthodes de sélections agréées et critères d’évaluation ; les revues préalables et à posteriori des marchés publics ; les aspects de gouvernance et diverses dispositions du règlement de passation des marchés publics sont au centre d’un atelier de formation. L’atelier lancé, lundi 4 avril 2022, par le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, chef de file des Ministres en charge de l’Éducation, réunit les acteurs de passation des marchés publics des ministères en charge de l’éducation impliqués dans la mise en œuvre du Projet Partenariat Mondial pour l’Éducation phase 3 (PM3). Il s’agit pour les acteurs de la chaîne de passation des marchés publics de renforcer leurs connaissances sur les règles et procédures de la Banque Mondiale en ce qui concerne l’acquisition de biens, de travaux et de services de consultants des projets financés par la BM, selon Yacinthe Gbaye, chargé de Programme éducation de la Banque Mondiale. « Cette première phase de renforcement des capacités va se dérouler sur la période du 4 au 22 avril 2022 avec les participants répartis en 3 cohortes, soit 5 jours de formation par cohorte (…). La grande partie des activités inscrites sur le projet PME 3, est prévue pour être exécutée en modes de passation des marchés », a indiqué le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, chef de file des Ministres en charge de l’Éducation. La formation vise à corriger les nombreux disfonctionnements sont constatés dans les procédures de passation des marchés publics. « Des délais relativement longs sont observés pour les travaux de dépouillement, d’évaluation des offres, d’attribution des marchés par la commission et de signature des contrats. Un blocage est observé à un niveau de la chaîne, suivant le seuil de passation des marchés publics, soit pour des questions d’incompréhension, soit pour des erreurs de jugement. Cette situation est due au fait que les règles et procédures de la Banque Mondiale, agissant comme administrateur des ressources du PME 3, ne sont pas souvent connues des différents acteurs impliqués dans la passation desdits marchés », a déploré le ministre. Ainsi, durant trois semaines, les acteurs de la chaîne de passation de contrôle des marchés publics à savoir : ceux intervenants au sein de la Direction nationale de contrôle des marchés publics, ceux de la Direction nationale du contrôle financier, ceux des Ministères et ceux des Institutions au sein desquelles se trouvent les projets sous financement de la Banque Mondiale mais aussi d’autres cadres intervenants dans cette chaîne seront renforcés pour la maîtrise des directives et des procédures de passation des marchés publics de la Banque Mondiale en général et en particulier, les politiques qui régissent la passation des marchés de fournitures, travaux et services.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire

Au quotidien

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives