Les transactions mobiles de Cameo Shell présentées à la CRIET

Nouvelle audience ce mardi 2 mai 2023 à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) dans le dossier Caméo Shell. Le dossier est renvoyé au 23 mai 2023.

L’audience des trois prévenus poursuivis pour ‘’complicité d’escroquerie via internet » dans le dossier de la plateforme d’investissement en ligne, Cameo Shell qui a spolié plus de 3 milliards FCFA à des déposants, s’est tenue à nouveau, mardi 2 mai 2023, à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet).

Le comptable de la société Longrich, Mongadji Chaffara Saka poursuivi pour son implication dans la création de la société Caméo Shell, a fait une demande de liberté provisoire. Me Behanzin, l’avocat a fait savoir que son client s’engage à se mettre à la disposition de la Cour.

Le ministère public a demandé le rejet de la demande.

Les rapports des transactions mobiles de Caméo Shell ont été fournis à la Cour par MTN Momo SA et MOOV Momo SA. Une copie des rapports a été mise à la disposition de chaque partie au procès.

La Cour de Répression des Infractions Economiques a renvoyé le dossier au 23 mai 2023. C’est à cette même date que la juridiction spéciale se prononcera sur la demande de liberté provisoire du comptable de la société Longrich.

Poursuivie dans le même dossier, la Directrice de Longrich, la chinoise Lui Xuelian, avait introduit une demande de liberté provisoire que la Cour a rejetée le 11 avril dernier.

Le troisième prévenu dans le dossier est le sieur Lionel Djondo, un membre actif de la plateforme Cameo Shell.

M. M.

Source : 24 Heures au Bénin

Laisser un commentaire