Littérature béninoise: La chanteuse Nono Miwa lance son autobiographie en France

La chanteuse béninoise, Nono Miwa a procédé le vendredi 19 novembre dernier, au lancement d’une œuvre autobiographique, intitulée « Enfance volée ». La cérémonie s’est déroulée au Tabac Presse « Caravelle », dans la ville d’Avrillé en France.

La chanteuse béninoise, Nono Miwa, de son vrai nom, Dorline Bruneau, née Tchiakpè, a initié vendredi dernier, une séance de dédicace vente, de son ouvrage autobiographique intitulé, « Enfance volée ». La cérémonie s’est déroulée au Tabac presse « La Caravelle », dans la ville d’Avrillé en France. L’ouvrage est le récit d’une série de tragédies vécues par l’auteure. Dans son livre, Nono Miwa parle de son enfance douloureuse, hypothéquée par les frustrations de sa mère abandonnée par son père à la grossesse. Elle déclare avoir été victime de maltraitance, et d’atrocités diverses dans son enfance. La chanteuse raconte sa descente aux enfers quand, atteint de la maladie de parkinson, son mari lui demande le divorce, sous prétexte de lui épargner des souffrances…C’est alors que sa vie s’écroulera… Prestige, maison, acquis. Elle a tout perdu et a dû tout reprendre à zéro, avec courage et abnégation ! « Mon livre comporte un récit pathétique qu’il urge de s’approprier afin d’apprécier comment rebondir, même du plus profond de l’abîme » déclare la chanteuse béninoise. Pour Nono Miwa, la vie réserve bien des surprises. Elle peut vous permettre de construire un grand édifice de vie, et dans les heures d’après, vous faire apprécier et vivre, la douleur de voir s’écrouler sous vos yeux, l’effort et l’investissement de toute une vie. Mais le plus dur selon l’auteure, est de pouvoir l’accepter, s’accommoder à ce nouvel épisode de votre vie, et tout reprendre dans l’humilité et l’abnégation. Comment renaître de ses cendres après une farouche descente aux enfers ? C’est l’essentiel du message porté par cet ouvrage de 120 pages, paru aux éditions « Le lys bleu » en France. A travers son livre, la chanteuse souhaite partager son histoire avec son public. En sensibilisant les adultes sur les réelles motivations d’un parent et l’urgence d’éduquer les enfants dans l’amour et l’obéissance. Aux jeunes filles, l’auteure enseigne la vigilance, le courage et la combativité. Elle les exhorte à se surpasser et à apprendre à marcher dignement et fières d’avoir réussir leur combat de vie. Le livre évoque aussi des moments inédits de plus d’une vingtaine d’année d’une carrière musicale, des sacrifices d’une vie associative dévouée à l’abandon de soi pour la défense et la solidarité à des personnes marginalisées. Au cours de la cérémonie de dédicace l’auteure a entretenue le public sur sa motivation d’écrire et faire lire son histoire. Pour Nono Miwa, telle la musique, la littérature apparaît dans sa vie comme une thérapie pour soigner ses blessures de l’âme. La chanteuse refuse de se présenter comme une victime face aux péripéties, mais dit, puiser au fond de ses douleurs, la force de resurgir et de se repositionner encore plus forte. Dorline Bruneau n’entends pas s’arrêter en un si bon chemin. Elle estime que ce premier ouvrage, lance le début d’une enrichissante carrière d’écrivaine qu’elle entend cumuler avec sa passion pour la musique et ses différentes autres activités afin de trouver un certain équilibre. Heureuse de l’accueil réservé à son livre en France, elle se dit impatiente de le présenter dans son pays le Bénin avec l’espoir qu’il suscitera autant d’engouement auprès du public.

 

Franck Raoul PEDRO (Depuis la France)

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives