Lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages : L’Uicn dote la Dgefc de matériels de riposte

La criminalité environnementale a atteint des proportions alarmantes. La survie de plusieurs espèces sauvages est alors menacée ainsi que la qualité de l’environnement de façon globale. En réponse à cette situation, l’Union Internationale pour la conservation de la Nature (Uicn) dote le Bénin, à travers la Direction générale des eaux, forêts et chasse (Dgefc) de 6 motos crosses et des matériels informatiques. Identifié comme l’un des champions des 5 pays de l’Afrique de l’ouest (Béni, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Sénégal), ces matériels permettront ainsi au Bénin de mieux faire face aux défis de la criminalité environnementale. « C’est dans ce cadre que la direction générale des eaux, forêts et chasse a été identifiée pour bénéficier d’une dotation en équipements de lutte contre la criminalité environnementale d’une valeur de 30 000 euros », a fait savoir Docteur Arsène Alain Sanon, Coordonnateur régional du projet Gouvernance régionale des aires protégées en Afrique de l’ouest à Uicn. Ces matériels permettront aux agents des eaux, forêts et chasse du Bénin engagés dans la lutte contre la criminalité environnementale de renforcer leurs capacités techniques et opérationnelles.

Occasion pour Rémi Hèfoumè, Directeur général des eaux, forêts et chasse de remercier l’Uicn et de formuler d’autres doléances afin de rendre plus efficaces ses agents dans la lutte quotidienne contre la criminalité environnementale. « Nous allons faire bon usage de tous ces matériels. Mais, nous avons encore des doléances car, les menaces sont toujours là. Les matériels roulants à quatre roues pour la direction, ne seraient pas mauvais. Les opérations à moto, c’est bien, mais lorsque cela nécessite des effectifs plus importants, un véhicule à 4 roues, c’est encore mieux. Nous avons besoin de la connexion, car nous sommes à l’ère de l’information. Nous espérons encore des choses venant de l’Uicn avec l’espoir qu’ils seront satisfaits », a-t-il fait savoir.

En attendant la satisfactions de ces nouvelles doléances, les agents des eaux, forêts et chasse se contenteront des matériels mis à leur disposition pour le moment par l’Uicn pour protéger la faune et la flore des fossoyeurs de l’environnement.

Source : Fraternité

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives