Lutte contre le diabète avec l’Association Ablodé: Des centaines de personnes font le dépistage gratuit

L’Association béninoise de lutte contre l’obésité, le diabète et les endocrinopathies (Ablodé) a organisé dimanche 13 novembre 2022 à la Clinique d’endocrinologie et de  diabétologie Saint Pio de Cotonou, une campagne de dépistage gratuit du diabète à l’intention des cotonois et cotonoises. L’objectif de cette initiative émanant de plusieurs médecins de ce creuset, et qui n’est pas la première du genre, est prévenir cette maladie.

 

Après Lokossa l’année dernière, Cotonou accueille cette année, les initiatives de l’Association Ablodé avec comme activité phare la lutte contre le diabète. A cet effet, une journée a été consacrée à tout citoyen désireux de connaître son taux de glycémie mais également sa tension artérielle afin de se prémunir contre toutes les éventualités liées au diabète. Au niveau de l’Association, on s’est donc mobilisé pour le dépistage chez plusieurs centaines de personnes ayant répondu à l’appel. Pour le bon déroulement de l’opération, médecins, nutritionnistes, infirmiers et autres ont tous été mis à contribution. À entendre l’une des initiatrices, Docteur Sorel Sossou, Médecin Endocrinologue et son collègue, Docteur Sedrick Ahomagnon, l’état des lieux sur le diabète est inquiétant en Afrique et au Bénin en particulier. Le nombre de personnes diagnostiquées augmente d’année en année, a fait savoir Dr Sorel Sossou. « Même au Bénin, il y a déjà des études qui ont prouvé qu’il y a énormément de diabétiques. Mais le souci est que ces personnes là ne se connaissent pas diabétiques. Donc, elles peuvent avoir la maladie pendant des années sans forcément le savoir (…). Les patients, parce qu’ils ne savent pas qu’ils ont la maladie trainent avant d’aller en consultation. Et quand ils viennent chez nous, c’est déjà avec des complications qui nécessitent une prise en charge beaucoup plus particulière et plus délicate. Les complications du diabète sont beaucoup plus difficiles à gérer que de normaliser une glycémie. Mais tant que les glycémies ne sont pas normales, elles laissent place à la survenue des complications », a-t-elle souligné. Et c’est justement pour ne pas en arriver là, fait-elle savoir, que cette journée de dépistage a été organisée gratuitement par Ablodé. Faisant le point de cette journée de dépistage, Dr Sorel Sossou déclare : « C’est vrai que c’est une journée de dépistage du diabète mais nous avons pris la tension de nos patients. À peu près 70% des patients qui sont venus se faire dépister ont été déclarés hypertendus. Et, environ 40 à 50% des patients reçus aujourd’hui ont des problèmes de glycémie ». Elle rassure, toutefois, que les concernés ont reçu des conseils ou ont été mis en observation pour avoir eu des tensions très élevées. Au terme de la journée, les personnes ayant été dépistées n’ont pas caché leur sentiment de joie et reconnaissance à l’endroit de l’Association. Pour Kaffo Semirath, revendeuse qui dit avoir été informée de cette initiative sur les réseaux sociaux, c’est pour elle une bonne nouvelle d’apprendre qu’elle a un taux normal de sucre dans le sang. « L’organisation est très bien. On a été bien accueilli. On n’a pas été délaissé. On leur pose des questions et ils nous disent ce qu’on doit savoir. J’invite les populations à se faire dépister ici et régulièrement. Le diabète étant une maladie têtue, cela leur permettra de savoir à quoi s’en tenir », a-t-elle exhorté. À sa suite, Yann Sokou, graphiste designer, après le test de diabète, dit  être rassuré. « Mais j’ai remarqué que j’ai un problème d’hypertension. Donc, je suis monté voir le médecin qui m’a prescrit des traitements », confie-t-il. Il ajoute par ailleurs que cette occasion lui a permis de savoir un peu plus sur sa santé. Faut-il le préciser, plus de 200 personnes ont bénéficié de cette séance de dépistage gratuit.

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives