Lutte contre les mutilations génitales féminines : plus de 4 millions de femmes à sauver en 2023

Les mutilations génitales de la femme ne présentent que des inconvénients sur la santé des victimes. Le coût du traitement des complications découlant des mutilations sexuelles féminines dans 27 pays à forte prévalence s’élève à 1,4 milliard de dollars par an, selon l’OMS. En 2023, plus de quatre millions de filles sont menacées dans trente pays dont la Guinée, le Sénégal, l’Éthiop…

Vous pouvez lire cet article sur La Nouvelle Tribune

Source : La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire