Lutte contre les sachets plastiques: 5 ans après le vote de la loi, rien n’a bougé

Le message de Sachet Héloué

Pour ceux qui n’étaient pas là ce merveilleux jour ensoleillé du 03 Novembre 2017, c’était ce jour-là que la loi contre le sachet plastique a été à l’unanimité votée à l’Assemblée Nationale du Bénin.

 

Ce 03 Novembre 2017, les Députés avaient pris en leur âme et conscience la décision de dire la vérité et d’opter pour une décision courageuse pour laquelle il leur avait fallu des mois et des années de travail pour mieux appréhender tous ces contours.

Ce jour était un ouf de soulagement pour beaucoup d’associations et de personnes engagées pour la protection de l’environnement. Cela faisait longtemps que les doyens martelaient ciel et terre sur l’urgence d’agir contre ce fléau rentré dans nos habitudes.

Ce jour-là, le 03 Novembre 2017, beaucoup de nous se sont réjouis du fait qu’une étape importante venait d’être franchie par le pays en légiférant sur ce fléau silencieux qui tue à petit feu nos populations. Cela fait des années que les Béninois mangent tous les jours dans les sachets plastiques et s’empoisonnent à longueur de journée au vu et au su de nos autorités censées garantir un cadre sain à toutes leurs populations….c’est un de leurs devoirs selon la Constitution du Bénin.

Ce 03 Novembre, nous avions sauté de joie dans l’hémicycle à Porto-Novo parce qu’on s’est dit qu’après les 6 mois de délai exécutoire, nous arriverons enfin à avoir enfin moins de dépotoirs dans nos quartiers, vu que le sachet plastique est la première cause des déchets dans nos quartiers.

Le 03 Novembre 2017, nous étions naïfs et avons cru que la santé de la population béninoise primerait sur tous les intérêts des industriels qui produisaient et importaient les sachets toxiques dans le pays…..

Au fait, ce 03 Novembre, nous n’avions pas mesuré que c’était le début d’une guerre qui ne disait pas son nom. Nous n’étions pas assez préparé pour faire face à cet ennemi qui vit avec nous….les habitudes ont la peau dure et malgré les années de sensibilisation, les portes d’entrée du sachet plastique restent grandement ouvertes et continuent par enrichir un groupuscule de personnes.

Après ce 03 Novembre, des entreprises se sont mobilisées pour proposer diverses alternatives au sachet plastiques et à force d’attendre que la répression commence, beaucoup ont fait faillite et fermé leurs portes.

Depuis ce fatidique 03 Novembre 2017, nous sommes devenus des guerriers pour faire respecter une loi, qui au départ, était censée être pour la santé et le bien-être de tous les Béninois. Depuis, les longues promesses de l’administration publique pour faire appliquer cette loi surgissent en effet de mode sur les médias sans pouvoir inquiéter personne.

Aujourd’hui, 3 Novembre 2022, même si nous avons toutes les raisons de ne plus croire en ce combat, nous ne baisserons pas les bras.

Nous continuerons à crier partout, sur tous les toits, sur toutes les plateformes disponibles que le SACHET TUE ET DETRUIT NOTRE ENVIRONNEMENT.

#sachetHéloué

Sandra Idossou

Source : Matin Libre

About Post Author

Laisser un commentaire

Au quotidien

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives